Sport, Massage, Paris, Coach, Yoga, Happiness, BLISS YOU

Adrien Moulard – l’hypnose, un outil de choix pour aller mieux

par Adrien Moulard Hypnothérapeute.

On peut utiliser son imaginaire pour vivre un rêve éveillé dans lequel on fait des choses improbables, voire presqu’impossibles (comme on l’a vu dans l’article sur l’hypnose de spectacle). On peut également l’utiliser pour revisiter ses modes de fonctionnement automatiques et libérer son potentiel. C’est l’objet de l’hypnose thérapeutique.

J’ai tendance à voir les gens qui viennent me voir en cabinet dans un état d’autohypnose négatif (la dépression en est un exemple criant : hallucination négative des événements positifs, hallucination positive de choses négatives et stressantes, états physiques modifiés comme de la fatigue en continu, idées qui s’imposent d’elles-mêmes, distorsions temporelles dans un sens et dans l’autre, etc.). Les outils et approches de l’hypnose vont permettre de rentrer au niveau où cela se passe pour accélérer les changements.

C’est le bon moment de préciser une croyance que j’ai : l’hypnose ne permet pas de faire des choses dont nous ne serions pas capables naturellement. Elle permet juste de les faire de manière plus adaptée aux fonctionnements inconscients. Donc plus efficace.
Un exemple de quelque chose d’extraordinaire dont vous êtes capable : imaginons que vous vous coupiez sans vous vous en rendre compte. Plus tard votre regard se pose sur la plaie et la douleur apparaît. Avant cela, vous aviez naturellement créé une anesthésie, que votre conscient a ensuite levée. Dommage…

Une autre croyance utile, c’est que l’hypnose n’existe pas (vraiment) ! Il n’y a que de l’autohypnose. Je vais vous montrer comment cela fonctionne.

En lisant ces mots, vous pouvez vous concentrer sur les sensations de votre main droite par exemple. Et essayez de ne pas observer, quand vous vous concentrez sur les sensations de votre main droite, comment ces sensations évoluent. Cela crée souvent un picotement, ou un fourmillement, ou de la chaleur, n’est-ce pas ? Ou peut-être une autre sensation particulière pour vous. Je peux vous suggérer de faire tout cela (orienter votre conscience vers une partie du corps et vers le changement de sensation que cela occasionne), mais seul vous pouvez le faire, le ressentir. C’est vous qui transformez un stimulus extérieur, c’est vous qui donnez un sens à ces mots, et qui laissez ce sens devenir une réalité pour vous, dans une certaine mesure.

Alors comment cela se passe quand quelqu’un vient me voir en cabinet ? Les étapes suivies par l’hypnotiseur de spectacle valent (en général) : pré-conditionnement (les gens s’attendent à vivre une expérience particulière qui va les faire changer), conditionnement (discours d’introduction où j’explique ce qui va se passer et comment cela va se passer), pré-hypnose pour rassurer et montrer que c’est facile (on utilise des tests similaires à ce qui se fait dans un show), approfondissement de l’hypnose par la suggestion avant qu’on ne laisse le « spectacle thérapeutique » se dérouler.

Ce « spectacle » suit souvent un schéma général d’intervention (qui sera toujours adapté sur-mesure à la personne) :

  • Votre inconscient vous fait faire quelque chose dont vous ne voulez pas (fumer pour vous détendre, manger pour digérer une émotion, avoir une peur panique de l’eau, ressentir des angoisses dans certains contextes, etc.). Pour vous, c’est un problème. Pour votre inconscient, c’est une solution (il est vital de se détendre, d’évacuer les émotions, d’être en sécurité, etc.). On fait émerger l’intention positive du « problème » qui en devient une « solution pas suffisamment adaptée à vos besoins ».
  • Une fois l’intention positive du problème reconnue (pas toujours identifiée d’ailleurs), on utilise tous les outils à notre disposition pour entrer plus en contact avec l’inconscient. C’est souvent plus facile que ce que l’on croit, car l’inconscient est toujours là. Et il est opportuniste : quand il perçoit une occasion de s’améliorer (c’est le cas d’une séance d’hypnose), il a tendance à la saisir.
  • Une fois l’inconscient plus présent, la personne en état d’hypnose, on vérifie qu’on avait vu juste, qu’il a une intention positive, et que l’inconscient est prêt à faire évoluer sa manière de la réaliser. Je n’ai jamais eu un client dont l’inconscient ait une intention négative. Le pire que j’ai connu, c’est une très vieille intention positive, plus d’actualité, qui était devenu une habitude. Et parfois le besoin d’un peu de temps…
  • Une fois l’intention positive validée, on propose une recherche de nouvelles stratégies pour répondre à l’intention positive de manière plus efficace. On peut convoquer toutes les expériences de vie, les enseignements de personnes à modéliser (qui font ce que l’on voudrait faire), la créativité et l’imagination pour aider l’inconscient à se réinventer.
  • Une fois une ou plusieurs nouvelles stratégies trouvées, on invite l’inconscient à les mettre en place et à les tester, de sorte à pouvoir les affiner, les ajuster pour qu’elles correspondent au mieux à tous les besoins de la personne.

Pour finir…

Vous l’aurez compris, la communication est partout, donc l’hypnose elle aussi, dans une certaine mesure. Un bon livre, une conversation passionnante, un film prenant, une musique qui nous transporte, une rêverie éveillée ou endormie, une route bien connue, une activité physique répétitive… Nombreuses sont les opportunités pour l’inconscient de prendre le relai et nous emmener à bon port.

Je suis curieux d’imaginer, suite à la lecture de cet article, dans quels domaines de votre vie mieux comprendre l’articulation conscient / inconscient pourra vous être utile…

Personnellement, plus qu’un nouveau métier, elle a changé ma vie en me rendant plus curieux des autres, plus ouvert, au contact, sensible. Soyons honnête, avant j’étais un peu dans ma bulle, et ne prenais pas le temps d’ouvrir les livres que les gens étaient devant moi. Parfois à peine y jetais-je coup d’œil. Maintenant je lis plus volontiers l’histoire que les gens me racontent (consciemment et inconsciemment), et c’est aussi passionnant qu’enrichissant !

Prenez RDV avec Adrien sur www.blissyou.fr

Par Adrien Moulard – Maitre praticien hypnose Ericksonienne

Sport, Massage, Paris, Coach, Yoga, Happiness, BLISS YOU

Adrien Moulard

BLISS YOU et Adrien organisent des Ateliers DEEP EXPERIENCE – YOGA SOUS HYPNOSE 1 fois par mois la prochaine date est fixée au 20 novembre ! Un vrai voyage intérieur pour un lâcher-prise profond et un cours de Yin yoga introspectif.           

Toutes les infos et réservations ici : Atelier YOGA SOUS HYPNOSE

Crédits photos :  gretatu.blogspot.jp

La vie est une expérience, BLISS YOU.

bliss expert 2

 

 

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.