bliss you médecine douce

Pourquoi on tombe malade après un pic de stress ?

Un pic de stress affaiblit notre corps et nos défenses immunitaires, augmentant les risques de maladies. Découvrez les astuces pour court-circuiter ce mécanisme.

Quand nous traversons des moments particulièrement stressants, notre organisme réagit en activant un « mode défense ». Les niveaux d’adrénaline et de cortisol, deux hormones liées au stress, augmentent, la pression sanguine monte, le cœur s’accélère, la respiration devient plus rapide et les muscles se tendent, prêts au combat. Cette réaction a lieu en cas de pic de stress, et pas pour les petites angoisses du quotidien.

L’état d’alerte du corps est utile pour nous sauver éventuellement la vie en cas de danger, mais il coûte cher à notre santé. Le système immunitaire s’affaiblit, et différents symptômes comme des troubles de l’intestin, les maux de tête et les insomnies peuvent apparaître. Concrètement, tout notre organisme est mis à mal et les risques de tomber malade sont au plus haut. Il n’existe pas de solution pour éliminer complètement de stress de notre vie, mais nous pouvons apprendre à le gérer et à court-circuiter ses mécanismes quand il prend le dessus.

Prendre du temps pour soi

Les techniques de relaxation basées sur la respiration comme le yoga et la sophrologie seraient parmi les plus efficaces. Une séance de sport aurait également un effet bénéfique pour limiter la production d’hormones du stress et même une simple promenade de 20 minutes serait suffisante pour calmer les nerfs. Ne sous-estimez pas le pouvoir du soutien de votre entourage : parler de ses problèmes aide à se détendre.

Enfin, lorsque la pression liée à nos responsabilités de superhéros qui doit réussir partout, au travail, en famille, entre amis, au sport, devient trop forte, accordez-vous une pause. N’ayez pas peur de déléguer, de passer un moment à ne rien faire, à colorier un cahier, à jouer aux cartes, à lire un livre qui vous passionne… La liste des tâches à accomplir peut attendre.

Sources

Auteur:
Elena Bizzotto
Publié le 12.03.2017
0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.