bliss you médecine douce

Vivre sa mission de vie

En communiquant avec son âme, la vie prend tout son sens et même son importance car on réintègre ce que nous avons de plus extraordinaire, cette fonction de véhicule de cette parcelle de divinité.

On se souvient alors pourquoi nous sommes ici. Nous pouvons guérir nos blessures, vivre nos expériences de vie en conscience, en apprenant et en s’évitant bien des douleurs et des difficultés puisqu’il n’y a plus de résistances.

Et si une épreuve se présente, on sait l’aborder avec le recul, la hauteur nécessaire qui nous amène à en chercher le sens et donc à la dépasser bien plus facilement car notre âme, cette partie la plus lumineuse de nous-même, guide chacun de nos pas l’un après l’autre.

Ecouter son âme nous permet d’ouvrir les yeux sur la réalité, pas celle que nous construisons avec le mental, mais la réalité pure, loin de l’opacité de la pensée discursive, de notre bla-bla intérieur qui juge, critique, range dans des concepts, tout ce que nous voyons, ressentons en ce monde.

Lorsque l’on comprend que nous projetons sur l’extérieur ce que nous portons en nous, alors notre responsabilité devient évidente.

Les douleurs que nous ressentons, nous les avons créées en luttant en permanence contre nos besoins, nos envies, en remontant à contre-courant la rivière de la vie.

L’âme, dans son immuabilité, nous apprend le détachement.

Le détachement matériel d’abord, puis le détachement face aux autres, l’émancipation de ce besoin de posséder l’autre, au risque de rencontrer une terrible peine lorsque l’autre s’en va.

L’âme nous apprend aussi le détachement de nos ressentis, de ce qui nous traverse mais ne nous appartient pas, nous permettant de ne plus nous accrocher aux émotions, mais de les observer et les laisser d’estomper. Elle nous apprend simplement à vivre une vie libérée de souffrances accablantes.

Avec le détachement vient l’acceptation de ce qui est.

Puisque l’âme nous guide vers le détachement des attentes que nous projetons sur l’extérieur, elle nous permet d’accepter ce qui vient, tel que cela vient, et surtout de laisser aussi la vie prendre soin de nous en comprenant que tout est abondance et que, étant nous-mêmes une partie de ce tout, cette abondance nous est due. Et sans même que l’on ait besoin de demander, chaque chose arrive au bon moment, lorsque c’est juste pour notre âme et non pour l’égo.

L’âme nous apprend aussi à dire non. Dans son infinie bienveillance, elle nous rappelle que nous devons être à notre service avant de servir les autres.

Nous aimer d’abord pour vraiment aimer et entrer dans une intimité de coeur avec l’autre. Elle nous soutient, et si nos choix peuvent être perçus comme offensants ou égoïstes par notre entourage, elle nous rappelle que même cet entourage n’est là que pour nous permettre d’évoluer, et que nous sommes notre but ultime.

Enfin, l’âme nous guide vers l’écoute de soi, le respect de son corps. L’âme nous apprend tout simplement à vivre.

Créer sa vie

La vie que nous vivons est souvent celle que les autres, notre entourage, la société, ont décidé que nous devions vivre. Vient un temps où ce besoin de vivre pleinement notre propre expérience se fait si pressant, que nous trouvons la force de tout changer.

Il s’agit alors non plus de courir après la vie, mais de la construire. Il ne s’agit plus de lutter quotidiennement, mais de s’aligner à son chemin de vie. Il s’agit enfin de cesser de trouver des raisons de confort pour ne pas suivre notre chemin, des raisons qui n’ont pas de sens du point de vue de l’âme.

Ne pas quitter son conjoint pour des raisons financières ou par peur d’être seul, refuser de voyager à cause des enfants, se négliger parce qu’on a pas le temps… Toutes ces limitations, l’âme ne les comprend pas, ne les entend pas.

Les choses ne changent pas en claquant des doigts, néanmoins lorsque nous prenons conscience que nous sommes notre première entrave dans bien des situations, et que nous décidons de nous ouvrir à d’autres possibilités, la vie se met en action d’une autre manière.

Notre âme a, à chaque instant, une vue sur tous les futurs possibles qui se dessinent à nous.

Pourquoi possibles ? Parce que chacun de nos choix peut totalement bouleverser notre avenir, même si nous n’en avons pas conscience maintenant. C’est pourquoi nous adresser à notre âme pour prendre les décisions importantes de notre vie nous permet de savoir si ce dans quoi nous souhaitons nous engager va être positif pour nous pas seulement dans l’immédiat, mais en finalité.

L’âme n’a pas d’états d’âme

En d’autres termes, l’âme ne va pas chercher la situation la plus confortable mais celle qui nous fera évoluer en fonction de nos choix d’incarnation, à savoir ce que nous sommes venus expérimenter dans la matière.

Bien que ce soit parfois douloureux, l’âme nous conduit à regarder avec une vue directe nos schémas, nos conditionnements et nous pousse à dépasser nos zones de conforts.

Cela revient à avancer pleinement dans la vie en osant lâcher toutes nos sécurités.

Du moins ce que nous pensions être des sécurités, car ces illusions de l’ego sont mises en lumière lorsque l’âme permet d’installer en nous une sécurité existentielle, bien plus profonde et véritable. Celle qui ne dépend de rien d’autre que de nous car comprenez-bien que ce qui est attaché à une autre personne, ou à une quelconque situation, ne vous est jamais acquis.

Un certain fatalisme envahit l’esprit de nombreuses personnes, qui renoncent à l’espoir d’améliorer leur existence. Elles se complaisent dans des affirmations toutes faites telle que “la vie c’est dur, c’est comme ça”. Et, à la manière d’un mantra, elles continuent de se créer toujours plus d’épreuves.

Puis lorsque l’on comprend que non, la vie n’est pas une lutte permanente, alors on commence à vivre, vivre vraiment!

Il serait réducteur de définir le fait de vivre par la présence d’un coeur qui bat. On peut se contenter de survivre toute sa vie, parce que nous ne vivons pas en conscience, de manière véritable.

Visualisez un tableau blanc devant vous. C’est votre vie, et seulement la vôtre. Que souhaiteriez-vous y peindre? Imaginez que toutes les couleurs du monde soient à votre disposition. Vous pouvez désormais choisir votre vie, celle que vous désirez exprimer sur ce tableau. Petit à petit, au fur et à mesure que nous élaguons ce qui obstrue la vue claire de notre existence, nous nous rapprochons de la source d’amour en nous.

Pour vous aider à trouver ce qui est important pour votre âme, posez-vous cette question: si je devais mourir demain, que dirait mon âme en cette fin d’incarnation, serait-elle satisfaite?

Lorsque l’on prend conscience que non, elle ne serait pas pleinement satisfaite, alors il est temps pour nous de rectifier la trajectoire de notre vie, pour nous réaliser en accord avec cette partie lumineuse en nous.

Notre présence incarnée est extraordinaire, et notre âme nous a choisi comme véhicule pour expérimenter la vie. La plus grande preuve de gratitude est de vivre en conscience, la chance  que nous avons d’être. Tout simplement, être.

Qu’il s’agisse d’épreuves ou de délectations, il est bon de remercier pour chaque expérience que nous faisons car elle nous mène toujours un peu plus loin dans la compréhension de nous-même.

La vie nous attend, et notre âme aussi. Sans garantie que demain existera, construisons dès maintenant. Sortons de notre périmètre de sécurité pour suivre la lumière de l’âme qui brillera toujours, même en des jours qui nous paraissent sombres. Vivons vraiment! Là est la célébration de l’âme.

 

Auteur : Angella Jaber de PranaCanal et Retrouvez la sur blissyou.fr

médecine douce bliss you

 

Angella Jaber est révélatrice de potentiel. Experte dans l’accompagnement des personnes et des projets vers leur pleine réalisation, elle fait émerger les capacités qui sommeillent en chacun avec la particularité de prendre en considération la dimension spirituelle au travers de la reliance à l’âme, aussi appelée sagesse intérieure, qui permet de sortir de la quête de sens pour construire un équilibre stable répondant aux particularités de chaque être. Angella est également conférencière et formatrice, et créatrice de la plateforme en ligne de développement personnel et spirituel PranaCanal.

 

 

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.