bliss you medecine douce

Tous mes meilleurs vœux printaniers

Je n’ai pas 2 mois de retard sur le nouvel an et je n’y connais pas grand-chose au calendrier chinois. En revanche va avoir lieu mardi 20 mars l’équinoxe de printemps qui correspond à ce moment de l’année où la durée de la nuit est égale à celle du jour. Ce jour-là, à 17h15 heure française très exactement, le soleil traverse le plan équatorial terrestre et change d’hémisphère. On dit qu’il entre dans le signe du Bélier, à 0° exactement de ce Bélier, premier signe du zodiaque qui compte 360 degrés.

Voilà pourquoi astrologiquement parlant cette date est le véritable début de la nouvelle année, le coup d’envoi pour 2018.

Ce moment se caractérise par la montée, la victoire de la lumière. Jours et nuits s’équilibrent et la force du jour s’élève avec une intensité croissante. L’entrée en printemps correspond avec le réveil progressif de la nature : les oiseaux matinaux donnent de la voix ces derniers jours et les bourgeons des arbres fruitiers sont prêts à éclore, comme pour conjurer les intempéries tardives que nous connaissons cette année. C’est un bondissement en avant de la nature, sous l’impulsion du feu originel.

 

A l’image de ce Bélier, animal fougueux qui avance en tête du troupeau, dont toute la force est concentrée dans la masse crânienne. Ces cornes expriment la poussée des forces, l’expansion, l’essor. Ces cornes qui s’avancent pour forcer le destin. L’animal symbolise on ne peut mieux le rythme et la qualité fondamentale du signe : jets, bond, explosion, éclatement, renouvellement, agressivité. Du reste le signe zodiacal du Bélier est placé sous la tutelle planétaire de Mars qui tout rouge donne cette idée de feu.

 

On peut retrouver chez le natif du Bélier, chez celui qui a un ascendant Bélier, ou encore celui qui a une dominante martienne dans son thème de naissance, cette agressivité mordante dans l’action et ce pouvoir d’attaque percutant. On le voit s’enflammer pour des projets ; la lutte va renouveler son élan, quand l’obstacle redouble de zèle. Il sait très bien attaquer mais peut être moins brillant à l’arrivée. Ce qui l’intéresse, c’est le démarrage. Tout ce qui est trop monotone, régulier, l’ennuie. Rythme rapide, dynamisme, efficience, sens de l’orientation, de la décision, de l’engagement : il vit à la recherche de sensations forte, des chocs émotionnels. Quitte à être parfois imprévisible !

 

A l’attention de chacun d’entre nous, et pas seulement les natifs du Bélier, cette équinoxe pose la question du commencement, du recommencement à partir de là où on est, du nouveau départ.

Je souhaite donc à chacun d’entrer dans ce dynamisme, d’expérimenter ces renaissances inévitables que nous offrent le cosmos et Dame Nature… tout en prenant le temps d’intérioriser et de savourer cette explosion de vie. Respirations profondes, méditations, balades en pleine nature pourront favoriser l’émergence de nouveaux projets tout en évitant la précipitation dont le Bélier est coutumier.

 

C’est également l’occasion rêvée de recevoir un éclairage sur votre thème astrologique et son potentiel qui ne demande qu’à éclore en surfant sur la vague du renouveau.

 

Auteur : Isabelle Dauge, astrologue humaniste sur blissyou.fr

bliss you médecine douce

bouton de prise de rendez-vousBandeau vers Blissyou.fr

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.