bliss home

Squatte le meilleur spot de Paris cet été !

Cet été, on vous offre votre jardin privatisé à Paris !
La caresse de l’herbe fraîchement coupée sous vos pieds nus, le doux chant des oiseaux dans les arbres, le soleil qui réchauffe votre peau…
BIENVENUE chez BLISS HOME !
Un oasis de 90m2 en plein coeur de Paris rien que pour vous et vos potes. Quel luxe ! Vous en avez toujours rêvé. Surtout à l’approche de l’été et des parcs bondés. Et si ce rêve devenait réalité ?
Cet été, on vous offre les clés de BLISS HOME et de son magnifique jardin arboré pour profiter avec vos amis en toute intimité : pique-nique champêtre, EVJF, brunch dominical, pizza & match de foot entre potes… Vous êtes chez vous !
Réservez BLISS HOME rien que pour vous (contrepartie à 45€) : https://www.kisskissbankbank.com/fr/projects/bliss-home-nouveau-lieu-pour-le-corps-l-esprit
– Dates à définir ensemble entre le 15 juillet et le 30 août
– 1 après-midi ou 1 soirée au choix
– 10 personnes max
– Boisson/food non inclus
bliss home
bliss you médecine douce

Régime minceur et réflexologie

Au sortir de l’hiver les beaux jours reviennent à petits pas, la douceur réapparaît et le temps des
maillots de bains s’annonce à l’horizon. Vous ne rentrez plus dans ce maudit Jean qui n’en finit plus de
rétrécir au lavage et dans cette si délicieuse petite robe à fleurs sexy que vous aviez acheté en Solde,
une si bonne affaire. Bref, vous avez accumulé quelque superflue et vous décidez de vous y attaquez en
suivant le dernier régime à la mode dans les magasines. Pourtant combien en avez vous testé, combien
ont-ils vraiment fonctionné ?

Perdre du poids sans rééducation alimentaire durable, n’est qu’une illusion

Perdre du poids sans rééducation alimentaire, c’est à dire une modification durable des
habitudes alimentaires, n’est qu’un but illusoire. Un régime de quelques semaines, synonyme de
privation de ceci ou de cela, aura un effet inverse dès que vous l’arrêterez, c’est à dire que vous
reprendrez bien plus que vous n’avez perdu dans les semaines ou les mois qui suivent. On vante les
mérites de tant de systèmes de régimes et de ‘méthode minceur’ tous contradictoires les uns avec les
autres, à grand renfort de communication, mais que nous dit-on lorsque ces personnes à
l’amaigrissement spectaculaire ont terminés ce régime ?
En matière d’amincissement il est nécessaire de regarder de près les croyances par rapport au
fait de manger. Il n’est pas démontré que nous ayons besoin de 3 repas par jour, ni qu’il y ait une
nécessité vital à ajouter du sucre dans la composition de la sauce salade ou du ketchup, par exemple !
L’ambiance est déterminante quand à la façon dont nous métabolisons notre repas.
La façon dont nous nous alimentons est une habitude, reliée à certains nombres de facteurs,
outre l’éducation reçu, c’est à dire les habitudes alimentaires et comportementales que nos parents nous
ont inculqués, il y a également une dimension émotionnelle importante. Oui, nous mangeons aussi nos
émotions ! L’ambiance du repas est déterminante quand à la façon dont nous métabolisons notre repas.
Manger sur le pouce en fixant l’écran de la télé, de l’ordinateur, de la tablette ou du téléphone, dans une
ambiance conflictuelle ou de tension parce que vous n’avez pas le temps, etc., rendra la digestion
beaucoup plus difficile et oblitérera toutes vos capacités.
Ces habitudes ont un impact significatif sur le microbiome, la flore microbienne intestinale
indispensable. En effet, selon notre alimentation certaines bactéries se développent plus que d’autres,
leur faisant concurrence et perturbant ou améliorant l’assimilation et l’élimination, voir la productions
de certaines substances comme des hormones ou des enzymes. Les déséquilibres alimentaires soutenus
dans les temps peuvent provoquer une candidose, par exemple. Candida Albicans est une levure
naturellement présente dans nos intestins, c’est un être unicellulaire. Lorsque le milieu est favorable,
trop acide, en l’occurrence lorsque l’on consomme trop sucré, ces cellules s’assemblent et forment un
micellium, une espèce de toile d’araignée. Dès lors le comportement de Candida Albicans change et
devient invasif, provoquant douleurs digestive, ballonnements, fringales de sucré, celles-là même qui
sont nécessaire à la candidose pour continuer à se développer. Idem pour la candidose vaginale.

Vous avez faim ? Commencez par boire de l’eau

Le cerveau ne fait pas la différence entre faim et soif. Très souvent nous éprouvons de l’appétit,
car manger nous fait saliver et étanche la sensation de soif. Vous avez un petit creux ? Buvez un verre
d’eau. Boire 1,5L d’eau par jour est nécessaire. Il ne s’agit pas de l’eau déguisée en café, soda, jus de
fruit, etc. Outre de favoriser une meilleure hydratation, une meilleure filtration des liquides corporels et
une meilleure communication cellulaire, cela vous permettra de réduire les quantités de ce que vous
manger en atteignant la sensation de satiété plus tôt ; sans pour autant vous priver de ce que vous
aimez. Mangez lorsque vous avez faim et non parce que c’est l’heure ou bien pour éviter d’avoir faim
plus tard. Rien de pire que de manger par anticipation. Cela ne fait que provoquer la sensation de faim
et entraîne votre corps à stoker en permanence sans jamais puiser dans les réserves.
Mangez uniquement lorsque vous avez faim et réduisez le sucre
D’une manière générale, si vous souhaitez mincir, éviter tous ce qui est sucré, car vous stockez
l’excès de sucre sous forme de graisse !! Le gras du bide et le cholestérol, c’est du sucre en stock ! Les
graisses, au contraire sont nécessaires au bon fonctionnement du cerveau et sont le composant essentiel
des membranes cellulaire. En outre, elles ont l’avantage de lubrifier les parois intestinales et de
favoriser le transit et l’évacuation de toutes sorte de déchet. Quant au sel de table, il est enrichie en
Iode, vitale au bon fonctionnement de la Thyroïde, dont les hormones qu’elle fabrique jouent un rôle
dans la température du corps en accélérant le métabolisme ou le réduisant, c’est-à-dire qu’elles ont un
impact direct sur notre capacité à grossir ou maigrir. Les hormones thyroïdiennes ont également une
incidence directe sur nos capacités intellectuelles.
Vous avez compris que mincir ne se réduit pas seulement à une stratégie alimentaire de courte
vue. Vous pouvez également agir sur votre activité physique pour déstocker votre superflu. Vous
pouvez utiliser le jeûne comme outil de régulation, permettant au corps de déstocker, et réparer ce qui a
besoin de l’être. Il y a certaines règles à respecter pour éviter un certains nombres de désagréments, qui
peuvent s’apparenter à un sevrage. Rassurez-vous, il faut au moins 40 jours sans manger avant de
mourir, alors 1, 2, ou 3 jours bien menés ne risquent pas de vous tuer. Au contraire, ils permettent au
système immunitaire de se relancer, aux intestins de se reposer et de se régénérer et, paradoxalement,
de réduire l’appétit et les sensations de faim ou de fringales durant la période qui suit. Renseignez-vous
avant de vous lancer ! La littérature sur le sujet est de plus en plus abondante.
Réflexologie : mincir par les pieds ?!?!

La réflexologie dans tous ça ?

Par la stimulation des zones réflexes de vos pieds, il est possible
de favoriser l’activité du métabolisme. Des séances peuvent utilement accompagner un processus
d’amincissement, non seulement en agissant au niveau physique sur tel ou tel organe, voire sur les
zones ayant une incidence directe sur le métabolisme, mais également en agissant indirectement au
niveau émotionnel, celles en lien avec la Médecine Traditionnelle Chinoise.

 

Auteur : Brice Caumont, praticien Reiki et Réfléxologue, ambassadeur BLISS YOU.

Bliss you medecine douce

bouton de prise de rendez-vousBandeau vers Blissyou.fr

bliss you médecine douce

Trois rituels du coucher pour préparer un sommeil réparateur

La nuit tombe, la sécrétion de mélatonine par la glande pinéale se modife, la température du corps baisse, les yeux piquent : c’est l’heure d’aller au lit. La qualité du réveil est déterminée par la qualité du sommeil, elle même déterminé, par la qualité de l’endormissement.

Voici quelques conseils de bon sens pour préparer un sommeil réparateur :

Passez en mode Hors-Ligne
Diminuez toute source de stimulation visuelle : baissez la luminosité ambiante, en éteignant les grands plafonniers, la luminosité des écrans de télévision, d’ordinateur, du téléphone. Diminuez l’intensité  sonore de ces derniers en les mettant en mode avion ou en les éteignant, vous économiserez ainsi de cette fichue batterie qu’il faut recharger tous les jours contrairement au 7 jours décrit dans sa fcihe de vente ! Ce peut être le moment privilégié pour brancher le téléphone éteint sur le secteur, il ne s’en
rechargera que plus rapidement et vous évitera de répondre aux sempiternelles notifcations des réseaux sociaux en tous genre, ou de truc-,muchette qui vous appelle à 23h54 pour vous raconter le drame de sa vie, mais que vous écoutez, parce que la pauvre, je ne peux pas lui raccrocher au nez, tout de même, elle va si mal, la pauvre.
Allumez des lampes de faible intensité. Une lampe à sel qui diffuse une lumière orangée comme le soleil couchant est une bonne chose. Tous ceci donne au cerveau l’information que c’est le moment de passer en mode veille, nécessaire au repos, tant physique que psychique.

Mangez léger
Ce soir, vous avez englouti la Pizza au boeuf bourguignon, spécialité maison que votre micro-,onde vous a fait livrer, avec un sachet de salade dans sa sauce vinaigrette au sucre en bidon made-,in-,frigo, puis le pot de glace vanille-,chocolat-, fruit-,rouge-,pistache-,abricot façon congélo, sur qui vous avez ajouté la bombe entière de chantilly agrémentée de ce merveilleux coulis, assorti de ses si délicieux éclats de noix de pécan.
Vous vous vautrez en même temps dans le tréfonds du canapé devant des films de science-,fction-,où-,les-,américains-,sauvent-,le-,monde-,et-,l’univers-,de-,la-, destruction-,qu’ils-,ont-,eux-,même-,provoqués-,c’est-,trop-,trop-,trop-,fort, des films de flics-,qui-,arrêtent-,l’assassins-,pour-,rassurer-,la-,ménagère-,de-,moins-,de-,cent-,ans, des émissions débilitantes de télé prétendue de réalité, ou encore des talk-,show conflictuels et des actualités anxiogènes.
Vous sustentez votre fringale de minuit par le paquet de bonbons et de chocolats si délicieusement  emballés. C’est le meilleur moyen de mal dormir ensuite !
Se coucher avec un estomac plein perturbe ses facultés de broyage ainsi que le reste de la digestion. Une digestion difcile mobilise beaucoup plus d’énergie. La qualité du sommeil en est diminuée et cela vous expose à vous réveiller fatigué le matin, voir à provoquer des cauchemars et des inconforts nocturnes, vous sortant de votre sommeil, ou provoquer des insomnies. Pire de vous faire rêver que vous ne dormez pas, ce qui est d’autant plus fatigant !!!
C’est pourquoi couchez-,vous au moins une heure après le dernier repas, qui se voudra léger, voir frugal : « une soupe, et au lit ! », disaient nos anciens.
De même pour les enfants ! Les coucher à 20h30 tous les soirs, juste après le dessert et le brossage de dents, en leur aboyant dessus de ne pas en mettre partout, parce que c’est comme ça qu’on vous a élevé, ne permettra pas de les lever plus facilement 11h plus tard à 7h30 tous les matins pour les emmener à
l’école.

Buvez chaud, mais pas trop
Consommer une boisson chaude. La chaleur à tendance à nous endormir et encourager la torpeur. Une fois allongé, les reins travaillent plus facilement et vous remarquez sûrement que vous vous relevez environ 30 minutes après le coucher pour rendre visite aux toilettes, surtout si vous avez bu moins de 30
minutes avant de vous coucher. Évitez donc les substances excitantes et stimulantes pour privilégier les infusions du type verveine, menthe, camomille, etc., qui en plus de favoriser l’apaisement, facilitent également la digestion.

Cessez de lutter contre le sommeil
L’important pour bien dormir est d’éviter de résister au sommeil. Les cycles durent environ 1h30, dès lors que vous avez raté le train, en résistant d’une manière ou d’une autre (lumière, télévision, téléphones, livres et activités intellectuelles intense), vous devrez attendre le suivant, voir celui qui le suit.
Une fois ces petits rituels respectés, vous êtes assuré de bien dormir, voir de rêver les rêves les plus merveilleux de votre vie et de vous en souvenir le matin et d’avoir le temps de les noter.

 

Auteur : Brice Caumont, praticien Reiki et Réfléxologue, ambassadeur BLISS YOU.

Bliss you medecine douce

bouton de prise de rendez-vousBandeau vers Blissyou.fr

bliss you médecine douce

Vivre sa mission de vie

En communiquant avec son âme, la vie prend tout son sens et même son importance car on réintègre ce que nous avons de plus extraordinaire, cette fonction de véhicule de cette parcelle de divinité.

On se souvient alors pourquoi nous sommes ici. Nous pouvons guérir nos blessures, vivre nos expériences de vie en conscience, en apprenant et en s’évitant bien des douleurs et des difficultés puisqu’il n’y a plus de résistances.

Et si une épreuve se présente, on sait l’aborder avec le recul, la hauteur nécessaire qui nous amène à en chercher le sens et donc à la dépasser bien plus facilement car notre âme, cette partie la plus lumineuse de nous-même, guide chacun de nos pas l’un après l’autre.

Ecouter son âme nous permet d’ouvrir les yeux sur la réalité, pas celle que nous construisons avec le mental, mais la réalité pure, loin de l’opacité de la pensée discursive, de notre bla-bla intérieur qui juge, critique, range dans des concepts, tout ce que nous voyons, ressentons en ce monde.

Lorsque l’on comprend que nous projetons sur l’extérieur ce que nous portons en nous, alors notre responsabilité devient évidente.

Les douleurs que nous ressentons, nous les avons créées en luttant en permanence contre nos besoins, nos envies, en remontant à contre-courant la rivière de la vie.

L’âme, dans son immuabilité, nous apprend le détachement.

Le détachement matériel d’abord, puis le détachement face aux autres, l’émancipation de ce besoin de posséder l’autre, au risque de rencontrer une terrible peine lorsque l’autre s’en va.

L’âme nous apprend aussi le détachement de nos ressentis, de ce qui nous traverse mais ne nous appartient pas, nous permettant de ne plus nous accrocher aux émotions, mais de les observer et les laisser d’estomper. Elle nous apprend simplement à vivre une vie libérée de souffrances accablantes.

Avec le détachement vient l’acceptation de ce qui est.

Puisque l’âme nous guide vers le détachement des attentes que nous projetons sur l’extérieur, elle nous permet d’accepter ce qui vient, tel que cela vient, et surtout de laisser aussi la vie prendre soin de nous en comprenant que tout est abondance et que, étant nous-mêmes une partie de ce tout, cette abondance nous est due. Et sans même que l’on ait besoin de demander, chaque chose arrive au bon moment, lorsque c’est juste pour notre âme et non pour l’égo.

L’âme nous apprend aussi à dire non. Dans son infinie bienveillance, elle nous rappelle que nous devons être à notre service avant de servir les autres.

Nous aimer d’abord pour vraiment aimer et entrer dans une intimité de coeur avec l’autre. Elle nous soutient, et si nos choix peuvent être perçus comme offensants ou égoïstes par notre entourage, elle nous rappelle que même cet entourage n’est là que pour nous permettre d’évoluer, et que nous sommes notre but ultime.

Enfin, l’âme nous guide vers l’écoute de soi, le respect de son corps. L’âme nous apprend tout simplement à vivre.

Créer sa vie

La vie que nous vivons est souvent celle que les autres, notre entourage, la société, ont décidé que nous devions vivre. Vient un temps où ce besoin de vivre pleinement notre propre expérience se fait si pressant, que nous trouvons la force de tout changer.

Il s’agit alors non plus de courir après la vie, mais de la construire. Il ne s’agit plus de lutter quotidiennement, mais de s’aligner à son chemin de vie. Il s’agit enfin de cesser de trouver des raisons de confort pour ne pas suivre notre chemin, des raisons qui n’ont pas de sens du point de vue de l’âme.

Ne pas quitter son conjoint pour des raisons financières ou par peur d’être seul, refuser de voyager à cause des enfants, se négliger parce qu’on a pas le temps… Toutes ces limitations, l’âme ne les comprend pas, ne les entend pas.

Les choses ne changent pas en claquant des doigts, néanmoins lorsque nous prenons conscience que nous sommes notre première entrave dans bien des situations, et que nous décidons de nous ouvrir à d’autres possibilités, la vie se met en action d’une autre manière.

Notre âme a, à chaque instant, une vue sur tous les futurs possibles qui se dessinent à nous.

Pourquoi possibles ? Parce que chacun de nos choix peut totalement bouleverser notre avenir, même si nous n’en avons pas conscience maintenant. C’est pourquoi nous adresser à notre âme pour prendre les décisions importantes de notre vie nous permet de savoir si ce dans quoi nous souhaitons nous engager va être positif pour nous pas seulement dans l’immédiat, mais en finalité.

L’âme n’a pas d’états d’âme

En d’autres termes, l’âme ne va pas chercher la situation la plus confortable mais celle qui nous fera évoluer en fonction de nos choix d’incarnation, à savoir ce que nous sommes venus expérimenter dans la matière.

Bien que ce soit parfois douloureux, l’âme nous conduit à regarder avec une vue directe nos schémas, nos conditionnements et nous pousse à dépasser nos zones de conforts.

Cela revient à avancer pleinement dans la vie en osant lâcher toutes nos sécurités.

Du moins ce que nous pensions être des sécurités, car ces illusions de l’ego sont mises en lumière lorsque l’âme permet d’installer en nous une sécurité existentielle, bien plus profonde et véritable. Celle qui ne dépend de rien d’autre que de nous car comprenez-bien que ce qui est attaché à une autre personne, ou à une quelconque situation, ne vous est jamais acquis.

Un certain fatalisme envahit l’esprit de nombreuses personnes, qui renoncent à l’espoir d’améliorer leur existence. Elles se complaisent dans des affirmations toutes faites telle que “la vie c’est dur, c’est comme ça”. Et, à la manière d’un mantra, elles continuent de se créer toujours plus d’épreuves.

Puis lorsque l’on comprend que non, la vie n’est pas une lutte permanente, alors on commence à vivre, vivre vraiment!

Il serait réducteur de définir le fait de vivre par la présence d’un coeur qui bat. On peut se contenter de survivre toute sa vie, parce que nous ne vivons pas en conscience, de manière véritable.

Visualisez un tableau blanc devant vous. C’est votre vie, et seulement la vôtre. Que souhaiteriez-vous y peindre? Imaginez que toutes les couleurs du monde soient à votre disposition. Vous pouvez désormais choisir votre vie, celle que vous désirez exprimer sur ce tableau. Petit à petit, au fur et à mesure que nous élaguons ce qui obstrue la vue claire de notre existence, nous nous rapprochons de la source d’amour en nous.

Pour vous aider à trouver ce qui est important pour votre âme, posez-vous cette question: si je devais mourir demain, que dirait mon âme en cette fin d’incarnation, serait-elle satisfaite?

Lorsque l’on prend conscience que non, elle ne serait pas pleinement satisfaite, alors il est temps pour nous de rectifier la trajectoire de notre vie, pour nous réaliser en accord avec cette partie lumineuse en nous.

Notre présence incarnée est extraordinaire, et notre âme nous a choisi comme véhicule pour expérimenter la vie. La plus grande preuve de gratitude est de vivre en conscience, la chance  que nous avons d’être. Tout simplement, être.

Qu’il s’agisse d’épreuves ou de délectations, il est bon de remercier pour chaque expérience que nous faisons car elle nous mène toujours un peu plus loin dans la compréhension de nous-même.

La vie nous attend, et notre âme aussi. Sans garantie que demain existera, construisons dès maintenant. Sortons de notre périmètre de sécurité pour suivre la lumière de l’âme qui brillera toujours, même en des jours qui nous paraissent sombres. Vivons vraiment! Là est la célébration de l’âme.

 

Auteur : Angella Jaber de PranaCanal et Retrouvez la sur blissyou.fr

médecine douce bliss you

 

Angella Jaber est révélatrice de potentiel. Experte dans l’accompagnement des personnes et des projets vers leur pleine réalisation, elle fait émerger les capacités qui sommeillent en chacun avec la particularité de prendre en considération la dimension spirituelle au travers de la reliance à l’âme, aussi appelée sagesse intérieure, qui permet de sortir de la quête de sens pour construire un équilibre stable répondant aux particularités de chaque être. Angella est également conférencière et formatrice, et créatrice de la plateforme en ligne de développement personnel et spirituel PranaCanal.

 

 

Aller à la rencontre de soi

Dans notre société, on nous apprend souvent que la vie c’est avant tout trouver un bon travail, puis un partenaire de vie, de faire des enfants, d’acheter une maison et partir en vacances une fois par an. Ce schéma tout tracé est un modèle conventionnel que nous pouvons suivre, mais ce n’est pas la seule voie. Et bien souvent,  au détour de la quête du soi, ces rails dans lesquels nous nous sommes évertués à nous insérer, volent en éclats.

 

Notre âme nous alerte toujours lorsque nous empruntons un chemin prédéfini, non adapté à notre mission de vie, cette joie qu’elle souhaite nous faire expérimenter au quotidien.

 

Mais la plupart du temps, par peur de tout quitter, de décevoir, d’être différent ou tout simplement soi, nous n’écoutons pas. Et c’est à ce moment-là que nous vivons une nuit noire de l’âme, c’est-à-dire cette crise existentielle qui apparaît lorsque nous persistons dans nos résistances à accoucher de nous-même, par envie de rester dans ce qui est rassurant pour nos aspects en souffrance.

 

Cela peut prendre plusieurs formes telles que des difficultés au travail, des actes manqués, des chutes, puis la somatisation avec des douleurs de ventre, des maux de têtes, des insomnies, pour aller jusqu’à la maladie, la dépression ou le burn-out. Et à ce stade on se retrouve comme cloués, on ne comprend plus qui l’on est ni le pourquoi de notre existence et on perd le goût et l’envie. On survit.

On ne comprend pas que cet état, nous l’avons nous-même créé en nous reniant. Moins nous écoutons ses messages, cet appel à nous ressaisir et à nous respecter, et plus notre âme tente de se faire entendre jusqu’à amener dans nos vies une accumulation de difficultés, chacune venant nous dire “jusqu’où es-tu prêt à aller dans le déni de toi-même pour continuer à t’éviter ?”

 

C’est seulement lorsque la résistance s’apaise, que nous sommes prêts à baisser les armes et à nous regarder vraiment, à prendre la responsabilité de notre propre existence, que notre âme peut alors nous amener à un questionnement véritable sur ce que nous désirons réellement expérimenter.

 

Ce temps venu, il n’est plus question de se lamenter mais de reconstruire sa vie en suivant son âme, en laissant naître la personne que nous sommes vraiment.

Le jour où nous laissons parler notre coeur, notre âme, nous comprenons alors ce que nous désirons vraiment. Partir loin, tout lâcher, construire une autre vie ou simplement se dégager du temps au quotidien, une fois le premier pas effectué, alors nous ressentons la vie en nous. Nous sentons ce pour quoi nous sommes faits et cette sensation d’être vraiment vivants peut enfin nous parcourir.

Nous rencontrons toujours des épreuves car ce sont elles qui nous permettent d’approfondir la connaissance que nous avons de nous-même et donc de nous redéfinir à chaque instant, mais communiquer avec son âme permet d’amener à notre conscience ordinaire la compréhension de ce que nous vivons, ainsi que les clefs pour sortir du schéma créateur de ces situations.

L’âme permet de conscientiser notre vécu, de nous focaliser sur les vraies questions lorsque l’ego aimerait les garder sous silence.

C’est en fait comme marcher main-dans-la-main avec un double qui nous aime plus que quiconque ne peut le faire parce qu’il ne cherche qu’à nous amener vers le réel épanouissement ; qu’il ne veut pas nous changer mais au contraire nous amener à incarner la meilleure version de nous-mêmes, et de construire dans la matière un quotidien en accord avec ceci.

 

Auteur : Angella de PranaCanal et Retrouvez la sur blissyou.fr

médecine douce bliss you

 

Angella est révélatrice de potentiel. Experte dans l’accompagnement des personnes et des projets vers leur pleine réalisation, elle fait émerger les capacités qui sommeillent en chacun avec la particularité de prendre en considération la dimension spirituelle au travers de la reliance à l’âme, aussi appelée sagesse intérieure, qui permet de sortir de la quête de sens pour construire un équilibre stable répondant aux particularités de chaque être. Angella est également conférencière et formatrice, et créatrice de la plateforme en ligne de développement personnel et spirituel PranaCanal.

 

 

Bliss You recrute !

 

STAGE E-Marketing – Growth Hacker – Evénementiel

4-6 mois Sept 2017

 

ENTREPRISE

BLISS YOU est une start-up française crée par Leila Echchihab dont le lancement s’est effectué en octobre 2015. Citée cette année dans les 100 start-up ou investir dans le magazine Challenges, c’est une marketplace dont le but est de mettre en relation des particuliers qui recherchent des praticiens spécialisés en médecine alternative et naturelle (massage, yoga, méditation, acupuncture, sophrologie, naturopathie) pour des prestations à domicile ou en cabinet.

Explication du concept : www.blissyou.fr

le blog : http://theblissway.com/

La chaine You Tube

Notre ambition : révolutionner l’accès aux médecines douces pour les intégrer au mieux dans son quotidien et en faire un lifestyle ! Lire le manifesto 

 

MISSION

Intégrée à une structure récente et dynamique à forte croissance, la personne recherchée aura l’occasion de travailler sur les différents dossiers détaillés ci-dessous.

 

MISSION 1 : e-marketing

> e-marketing : maîtrise et gestion du budget Facebook Ads, Instagram, recruter des nouveaux utilisateurs

> Développer une stratégie de contenu qui identifie les articles à rédiger en priorité pour le blog. Gestion autonome du blog : objectif 3 articles par semaine, accroître le traffic, aidé par la communauté des praticiens

> Partenariats avec de grandes marques au même univers que Bliss You à développer

 

MISSION 2 : acquisition clients

> Améliorer le Netlinking vise à analyser votre profil de liens entrants.et proposer des solutions afin d’améliorer la popularité du site et le nombre de liens entrants.

> Missions de growth hacking : acquisitions de nouveaux clients

> Fidélisation et CRM : Automatiser la relation client, tester des mécaniques d’affiliation

> Ecrire les Newsletter une fois par semaine : gestion des metrics

 

MISSION 3 : Events
> Organisation d’events les weekend : workshops into the bliss : logistique, invitations sur facebook etc..

> Gestion autonome d’un grand projet de pop up store à la rentrée

 

C’est un + si :

> Missions de référencement SEO et SMO: recherche des nouveaux mots clefs, rédaction des contenus en fonction des mots clefs, sur un secteur concurrentiel mais mal exploité

> Reporting SEO pour connaître les positions du site sur les requêtes pertinentes et voir leurs évolutions. Identifier les points d’améliorations sur le site internet afin qu’il soit optimisé pour les moteurs de recherche et les réseaux sociaux.

 

PROFIL DU CANDIDAT

Nous recherchons un profil polyvalent, créatif, dynamique et sachant faire preuve d’initiatives.

Maitrise de Photoshop/Illustrator/wordpress. Notions de UX.

Très à l’aise avec les réseaux sociaux et les blogs.

 

MODALITÉS DE STAGE

L’importance des tâches qui seront confiées à la personne retenue implique une disponibilité de 4 à 6 mois.

Indemnités de stage selon le barème légal: 550€/mois

Le poste est à distance ou en espace de coworking.  A temps plein avec la fondatrice.

Ce stage peut déboucher sur une embauche. Date de début : Sept 2017

 

Candidatures à adresser par email : contact@blissyou.fr ou au 06.24.63.09.97 CEO Leila Echchihab

bliss you médecine douce

Comment faire un Toast Arc-en-ciel ?

Dans la rubrique « curiosités culinaires », voici une nouveauté qui nous vient tout droit de Hong Kong : le « rainbow toast ». Il s’agit d’un sandwich au fromage dégoulinant (« cheese toast » chez nos amis anglo-saxons) qui a la particularité d’être aux couleurs de l’arc-en-ciel. Repéré il y a quelques mois par un blogger food, cet hybride a fait de plus en plus parler de lui sur la Toile.

On peut le cuisiner de façon healthy et vegan avec une pâte aux noix de cajou + spiruline pour booster nos défenses immunitaires, et s’éviter les colorants chimiques de la grande distribution.

 

bliss you médecine douce

 

 

De la beauté à nos assiettes, il n’y a qu’un pas ! Après le succès foudroyant des ‘Mermaid Hair’, c’est avec une recette craquante pour le petit-déjeuner  qu’on retrouve cette tendance. Déjà un incontournable sur Instagram, le Mermaid Toast serait presque trop beau pour être mangé !

C’est à Adeline Waugh – styliste food incontestée et princesse des fourneaux qui nous avait déjà régalées de son « unicorn toast » – que l’on doit cette nouvelle folie culinaire. S’agit-il encore d’un phénomène du style « canon-sur-insta-mais-tiens-pourquoi-ça-ne-fait-pas-pareil-chez-moi? » Pas du tout ! Pour une fois, c’est hyper facile à réaliser. On vous explique comment.

DIY

Ce dont vous avez besoin: 

  • Fromage frais (fait maison, si possible)
  • De la poudre d’algues bleues (spiruline, chlorelle, etc.)

Préparation:

Rajoutez quelques pincées de poudre d’algues à votre fromage frais. Ayez la main légère car elle peut donner un arrière-goût un peu amer ! Pour un résultat arc-en-ciel (voir photos), amusez-vous avec différentes poudres de différentes couleurs. Et voilà, c’est tout simple, on vous l’avait bien dit !

Sources : http://www.elle.be/fr/161604-la-recette-magique-du-mermaid-toast.html

L’hypnose cas concrets : tabac, angoisse, perte de poids

L’hypnothérapie sert à contourner le conscient, qui nous fait douter et juger en permanence et constitue un barrage pour accéder à nos ressources intérieures.

Quand on entre dans cet état agréable, situé entre la relaxation et le sommeil, on communique avec le subconscient, contenant nos mémoires et nos habitudes.
Cécile Argy praticienne sur Bliss You intervient pour apaiser le terrain émotionnel et obtenir un changement de comportement alimentaire et réussir une perte de poids, ou pour éliminer un sentiment de tristesse ou de détresse profonde, la confiance en soi, des angoisses ou des tocs etc…
Car ces réactions ne sont finalement que des phénomènes de protections du subconscient. Quelque-soit le problème, nous allons trouver son origine pour travailler à la racine.

L’Hypnothérapie obtient 98% de réussite simplement du fait que ce n’est pas une dépendance phyisiologique mais psychologique. Au cabinet Hypnosource à Boulogne sur Seine, Cécile propose une formule de 2 à 3 séances pour un arrêt avec un hypno-coaching de 2 heures, un traitement émotionnel et toujours la possibilité de revenir pour vous sentir accompagné et soutenu. Egalement un audio pour remplacer la cigarette.

Voici quelques exemples et des témoignages concrets pour bien se projeter dans l’hypnose et la résolution des blocages qu’il permet :

Arrêt du tabac

« Je m’appelle Sébastien j’ai 30 ans. Après des centaines de tentatives d’arrêt du tabac infructueuses, j’ai finalement décidé d’essayer l’hypnose.  De nature très cartésienne et les pieds sur terre il m’était assez difficile de concevoir cette « méthode » comme sérieuse et objectivement capable de m’aider. Je me suis néanmoins lancé et j’ai donc rencontré Cécile pour une première séance très agréable… et l’effet a été immédiat.
Je n’ai depuis plus touché à une seule cigarette alors qu’auparavant il m’était impossible d’arrêter de fumer plus de quelques jours d’affilés. L’odeur me donne aujourd’hui des nausées et je ne comprends pas comment j’ai pu tant d’années rester dépendant de la cigarette. À 30 ans cette décision a été la plus importante de ma vie et a changé définitivement mon quotidien. »

Perte de Poids :

– Une jeune femme de 24 ans consulte pour un problème de surpoids.
Elle a aussi des excès de colère, au cours desquelles elle dit ne pas se reconnaître.
Son poids aussi, fonctionne comme un yoyo.
Lors de l’hypnose, elle se trouve à 5 ans dans une scène où son père casse tout au moment de la séparation avec sa femme. Suite à la séance, elle dit : ‘Je me suis sentie plus adoucie, même mon copain me l’a dit. Bizarrement mon père revient vers moi. Je me sens mieux avec moi même, moins triste et malheureuse qu’avant. Sur le plan alimentaire, ça va très bien. Je me suis remise au sport et j’ai perdu plusieurs kilos.

– Une jeune femme de la trentaine a une quinzaine de kilos en trop et souhaite perdre du poids. Elle n’y arrive pas car elle est abonnée au régime, mais elle perds, puis reprend…

‘j’ai un vrai vice, le grignotage, toute la journée’. Quand je grignote, je n’ai pas faim, mais je suis fatiguée et stressée.

En hypnose, elle se trouve adolescente,  avec des sucreries à profusion au goûter car ses parents travaillent dans les bonbons. Puis une émotion forte remonte, elle pleure et dit : ‘je ne me sens pas aimée.’

Colère :

Un homme de 47 ans venu pour un traitement de la Colère dit : ‘je suis toujours surpris de pleurer. En fait ce ne sont pas des larmes de douleurs, c’est de la tristesse mais aussi du bonheur, dans l’imaginaire que je produis, cette réconciliation produit des pleurs de bonheur ; cela demande à sortir et cela sort comme cela.

Crise de Panique :

Une femme d’une quarantaine d’année, mère de trois enfants et gérante de société consulte pour des crises de panique très handicapantes. Ses symptômes sont : la gorge serrée, impression qu’on lui tord les boyaux, diarrhées. Elle évoque trois événements marquants dans sa vie : un accident ayant pu créer un stress post-traumatique, mais pourtant une crise avant son mariage dix ans avant, Elle a très peur de rentrer en hypnose. Un autre choc émotionnel était survenu lors du décès par mort subite d’un nourrisson dans une garderie où elle avait laissé son enfant.

Le subconscient va dérouler le fil pour révéler tout autre chose :
Elle se trouve d’abord à 29 ans, avec une abréaction sur la peur d’être seule. La sensation forte est dans le visage, la tête, comme s’il y avait du noir devant, et qu’elle n’y voyait pas clair. Elle insiste : comme du noir devant moi…

Puis elle se voit à 6 ans, la petite fille lui tourne le dos. Elle ne veut pas parler. Elle a peur de quelque-chose qu’elle ne voit pas. L’émotion est très forte.

Enfin, elle la conduit dans sa chambre où elle avait très peur du noir car son père fermait la porte.

A la fin de la séance, elle dit : je n’aurai jamais pensé que c’était le vrai déclencheur. Je n’aurai pas trouvé par moi-même. Effectivement, quand j’ai des crises, j’ai du noir devant moi.
Quelques jours après, elle raconte avoir été très fatiguée mais n’avoir eu aucune montée d’angoisse. Elle y pense mais cela ne monte plus. Le mécanisme est parti. ‘Cela fait 38 ans que j’avais cette peur. Vous m’avez enlevé un poids car j’ai une vie de famille très intense, trois enfants.’

 

Merci à Cécile pour ses partages concrets qui nous projette plus facilement dans l’hypnose !

Retrouvez-là sur blissyou.fr 

bliss you médecine douce

bouton de prise de rendez-vous

Bandeau vers Blissyou.fr

 

bliss you médecine douce

Pourquoi on tombe malade après un pic de stress ?

Un pic de stress affaiblit notre corps et nos défenses immunitaires, augmentant les risques de maladies. Découvrez les astuces pour court-circuiter ce mécanisme.

Quand nous traversons des moments particulièrement stressants, notre organisme réagit en activant un « mode défense ». Les niveaux d’adrénaline et de cortisol, deux hormones liées au stress, augmentent, la pression sanguine monte, le cœur s’accélère, la respiration devient plus rapide et les muscles se tendent, prêts au combat. Cette réaction a lieu en cas de pic de stress, et pas pour les petites angoisses du quotidien.

L’état d’alerte du corps est utile pour nous sauver éventuellement la vie en cas de danger, mais il coûte cher à notre santé. Le système immunitaire s’affaiblit, et différents symptômes comme des troubles de l’intestin, les maux de tête et les insomnies peuvent apparaître. Concrètement, tout notre organisme est mis à mal et les risques de tomber malade sont au plus haut. Il n’existe pas de solution pour éliminer complètement de stress de notre vie, mais nous pouvons apprendre à le gérer et à court-circuiter ses mécanismes quand il prend le dessus.

Prendre du temps pour soi

Les techniques de relaxation basées sur la respiration comme le yoga et la sophrologie seraient parmi les plus efficaces. Une séance de sport aurait également un effet bénéfique pour limiter la production d’hormones du stress et même une simple promenade de 20 minutes serait suffisante pour calmer les nerfs. Ne sous-estimez pas le pouvoir du soutien de votre entourage : parler de ses problèmes aide à se détendre.

Enfin, lorsque la pression liée à nos responsabilités de superhéros qui doit réussir partout, au travail, en famille, entre amis, au sport, devient trop forte, accordez-vous une pause. N’ayez pas peur de déléguer, de passer un moment à ne rien faire, à colorier un cahier, à jouer aux cartes, à lire un livre qui vous passionne… La liste des tâches à accomplir peut attendre.

Sources

Auteur:
Elena Bizzotto
Publié le 12.03.2017
bliss you médecine douce

Yoga : 5 torsions pour un ventre plat

POSTURE 1 : L’ARC : dhanurasana

1- Placez vous allongé sur le ventre, fléchissez les deux jambes et attrapez vos chevilles. Serrez le ventre et les fesses et poussez le coccyx vers les talons afin de ne pas vous faire mal dans le bas du dos.

2- Rétroversez le bassin, et amenez les talons vers le haut des fesses. Vous devez ressentir un étirement intense au niveau des quadriceps. Tenez cet étirement 6 respirations.

3- Sur une nouvelle inspiration, levez la pointe des pieds vers le haut et relevez le buste, tournez la tête vers le haut. Les bras sont tendus et tirés vers l’arrière. Gardez les genoux le plus serrés possible et faites décoller les genoux et les cuisses du sol.

4- Gardez la posture 4 à 6 respirations. La poitrine est pleinement ouverte et vous respirez profondément.

5- Allongez vos jambes et placez vos deux poings fermés sous le ventre de part et d’autre du nombril afin de soulager le bas du dos et de retrouver une respiration calme et apaisée.

LES EFFETS

Renforce les muscles du dos et étire la colonne vertébrale. Le poids du corps est placé sur le ventre, le système digestif est activé et les organes abdominaux sont tonifiés. Dhanurasana soulage les désordres gastro-intestinaux et la constipation. C’est une posture d’ouverture et de force dans laquelle on respire profondément, elle agit contre la léthargie et la paresse.

 

 

POSTURE 2 : CROISÉS : Jathara Parivartanasana

1- Allongez vous sur le dos. Levez les deux jambes à la verticale et ouvrez les bras en croix sur le sol.

2- Tournez la tête à gauche de telle sorte à amener le menton vers l’épaule gauche,l’épaule droite se décolle. Laissez tomber les deux jambes vers la droite en essayant d’amener les pieds vers la main droite et les genoux vers le coude.

3- Dans cette posture d’étirement et de détente, respirez en profondeur du bas ventre jusqu’aux clavicules pendant 6 respirations. La tête reste tournée à droite ou est ramenée au centre. Les bras, épaules et omoplates sont bien allongés sur le sol et étirés.

4- En activant les abdominaux et appuyant sur les bras ramenez les jambes levées à la verticale, puis réalisez la posture de l’autre côté.

LES EFFETS

Bien qu’il s’agisse d’une posture de détente qui va soulager les maux dans le bas du dos et les douleurs aux hanches, cet asana active le système gastro-intestinal en profondeur. Il lutte contre la paresse du foie, de la rate et du pancréas, soulage les gastrites et fortifie les intestins. Cette posture en torsion aide à réduire l’embonpoint.

 

POSTURE 3 : DEMI-TORSION VERTÉBRALE : Ardha Matsyendrasana

1- Asseyez-vous au sol les jambes allongées, le buste redressé et les mains posées au sol derrière vous, doigts orientés vers l’arrière.

2- Fléchissez la jambe gauche et placez le pied gauche à l’extérieur de la cuisse droite. Levez le bras droit. Le dos est bien droit et vous n’êtes pas appuyé sur la main qui est au sol.

3- Amenez le bras droit à l’extérieur du genou fléchi, la main vient attraper le mollet ou la cheville. Si cela est difficile vous pouvez garder le bras fléchi. Tournez les épaules et la tête vers la gauche. Conserver la cuisse et le ventre collés. Respirez profondément 6 fois. Puis revenez doucement au centre

4- Allongez vous et respirez calmement avant de pratiquer Ardha Matsyendrasana de l’autre côté.

 

LES EFFETS

Ardha Matsyendrasana active le feu digestif : les organes intestinaux sont contractés et l’ensemble du système gastro-intestinal est activé, l’intestin est dynamisé.

 

 

 

POSTURE 5 : RESPIRATION : Pranayama

1- Asseyez-vous en tailleur ou dans une autre position confortable, les mains sur les genoux. Les épaules et l’ensemble du corps sont détendus.

2- Levez la main droite et placez l’index et le majeur au centre du front, fermez les yeux. Avec l’annulaire fermez la narine gauche et inspirez sur 2 temps par la narine droite.

3- Fermez les deux narines, retenez le souffle pendant 8 temps. Ouvrez la narine gauche et expirez sur 4 temps. Faites 6 respirations de cette manière (inspiration à droite, rétention d’air au centre, et expiration à gauche). Progressivement la respiration s’apaise.

LES EFFETS

Surya Bhedana Pranayama signifie la respiration de la perforation du soleil. Dans cette respiration yogique, on active l’énergie solaire et masculine : l’ensemble du corps se réchauffe, le corps et l’esprit sont dynamisés et le feu digestif est activé.ainsi que le cou. En faisant travailler à la fois l’équilibre et la force,cet asana augmente les capacités de concentration.

 

bliss you médecine douce

 

Merci à Claire pour ces conseils et ses photos !

Réservez un cours de yoga avec Claire sur bouton de prise de rendez-vous Bandeau vers Blissyou.fr