Articles

bliss you médecine douce

Elodie Tarillon – La lithothérapie ou la science des pierres

Image28

1- Qui es-tu ? Quel est ton parcours ? Comment en es-tu arrivé la ?

Qui suis je ? Vaste question que nous nous posons tous…

Je suis Elodie, et j’exerce l’activité de thérapeute énergétique.

Comme pour beaucoup mon parcours a été un tantinet tortueux…

C’est en travaillant sur moi, justement pour répondre à la question : qui suis je, que j’ai rencontré l’énergétique.

En effet, j’ai tous d’abord commencé par travailler en psycho-thérapie afin de «déterrer» les cadavres de mon jardin intérieur pour pouvoir y semer ensuite. Et puis j’ai découvert chemin faisant que tout étais lié qu’il y avais une interdépendance entre chaque chose. Que chaque événements, chaque étape avait son utilité, sa place dans la grande trame de la vie et de l’évolution personnelle.

Bien que je travaillais dure à la compréhension «mentale» des causes et des effets, à mesure que je tentais de détricoter les nœuds, je ressentais de plus en plus fort qu’il y avait comme quelque chose qui s’imprimant dans le corps, dans le subtil de l’être et qu’il fallait défaire ailleurs que dans la tête. C’est comme ça que j’ai commencé à me pencher sur l’énergétique et c’est lors d’un voyage, qu’a posteriori je peux qualifier d’initiatique, que j’ai rencontré les cristaux et les techniques énergétiques, et c’est la que tout a basculé et que j’ai trouvé ma mission de vie.

2- Quelle est l’approche de ton métier en quelques mots, selon toi ?

Mon métier consiste à rappeler aux personnes qui viennent me voir ce qu’ils sont, c’est a dire des êtres subtiles infiniment plus vastes et plus puissants que les limites du corps. Nous créons des nœuds par les émotions, les situations de vie, les blessures d’âme…. et nous nous éloignons de notre essence divine. Nous sommes, chacun d’entre nous, un univers de possibles, dont les les seules limites sont celles que nous nous fixons. J’accompagne donc les personnes qui me consultent pour soulager les tensions et permettre à l’énergie de circuler librement pour les reconnecter à toutes les dimensions de l’être et déployer les possibles.

Je travail avec l’énergie, les cristaux mais aussi la visualisation créatrice. Nous sommes fait de plusieurs corps l’un physiques, les autres énergétiques, chacun des corps a une densité (la matière n’est que de l’énergie concentrée) les émotions ont une densité, les pensées en ont une autre … créant ainsi des zones ou tous les éléments de même densité se retrouvent, ce sont les corps énergétique (le corps mental, le corps émotionnel….) En travaillant avec différents support (énergie, cristaux, visualisation,…) nous pouvons travailler sur toutes les couches du champ vibratoire de l’individu et ainsi, si nous prenons l’image du jardin intérieur, nous pouvons labourer, désherber, semer…. Dans le but de déployer les possibles… Il s’agit de prise de conscience, de reconnexion, je suis très pédagogue et mon but est de rendre les personnes conscientes et autonomes, je livre donc pleins de petits outils de compréhension et de travail. Non seulement nous remettons le jardin en état mais en plus vous repartez avec la boite à outil pour l’entretenir 🙂

Image29

 

3- Quels sont les principes fondamentaux de ton métier?

Je part du principe que nous avons tous en nous et que rien n’arrive par hasard. Tout est toujours parfait, pour celui qui apprends…

On dit qu’avant la naissance nous sommes d’un côté du fleuve et qu’en naissant nous passons de l’autre côté laissant derrière nous toute la connaissance, le chemin de la vie consiste à la retrouver et à solutionner les entraves pour se déployer. Mais tout est en nous, inscrit. Il faut juste lâcher prise complètement, accepter que nous ne contrôlons rien et que nous ne sommes qu’une partie d’un tous bien plus grand. C’est en s’abandonnant que l’on se reconnecte et qu’on se libère de la carapace pour révéler le divin en nous . Je ne suis pas magicienne, je ne fais rien d’autre que montrer le chemin, recréer les connexions endormit, c’est le patient qui fait le chemin. Je suis l’accompagnante aux petits cailloux.

4- Comment se déroule la 1ère séance?

J’aime les gens et j’aime les rencontrer alors avant tous on papote autour d’un thé. Cela nous permet de cerner les nœuds et les besoins.

La personne se présente et moi également. Comme je le disais je suis pédagogue, si besoin, je vous explique les notions d’énergétique, de corps subtiles, de blessure d’âme.. etc avec des supports pédagogiques. Ainsi vous avez des outils de compréhension de vous même et du travail que nous faisons, vous pouvez évoluer en conscience.

Nous décidons alors du chemin que nous faisons ensemble et convenons du parcours (une, deux, trois, quatre séances). Et puis nous procédons au soin qui dure environ 40 minutes. En fonction de ce que nous avons convenus lors de la discussion, je vais procéder un une séance de Reiki, a une séance de lithothérapie, à un soin énergétique…. etc, le procédé utilisé dépends de la personne et de son besoin. Ensuite nous échangeons à nouveau, je recueil vos impressions, je vous transmet les miennes… Et la je vous donne des «devoirs» des petits exercices très simples et peu chronophage pour vous permettre d’œuvrer la prise de conscience, de cheminer.

5- A qui s’adresse ta pratique?

Absolument tous le monde qui aurais envie d’évoluer. Je place cependant un bémol. Il faut avoir décidé d’évoluer être prêt à quitter ce qui encombre. En dehors de ça tous pèlerins est bienvenue.

6 – Ta spécificité est la Lithothérapie, encore peu connue en France, peux-tu nous en dire plus ?

La lithothérapie, c’est l’harmonisation par les pierres
La lithothérapie est une méthode de soins par les cristaux. Les vertus des pierres sont utilisées depuis l’Egypte antique pour le bien-être et l’harmonie du corps et de l’esprit. La lithothérapie agit par résonance, comme toute matière les pierres sont vibrantes et entrent en résonance avec votre énergie propre, permettant ainsi l’harmonisation de celle ci.
C’est est une belle ressource de développement personnel mais est également un atout de bien-être formidable, les cristaux vous transmettent leur énergie et vous ré-harmonise tout en douceur.

7- Quel est ton credo/ta philosophie dans la vie?

J’en ai pas mal, les aphorismes sont de vrais outils pour moi, difficiles d’en choisir un seul.

Je pense que nous sommes le centre et le pilier de notre monde qui est interdépendant du reste de l’univers, prendre soin de soi et se développer est la meilleure chose à faire pour nous même et pour contribuer au monde qui nous entoure. Nous sommes responsable de notre bonheur.

Quand même deux aphorismes que j’aime beaucoup :

« Ce que je suis, la nécessité me l’enseigne… » Shakespeare

« Les seules limites qui existent, sont celles que nous nous fixons »

Elodie Tarillon

bliss you médecine douceboutou de prise de rendez-vous

Bandeau vers Blissyou.fr

 

 

Sport, Massage, Paris, Coach, Yoga, Happiness, BLISS YOU

Peggy Alamkan, Thérapeute Psychocorporelle-Shiatsu

Harmoniser le corps et l’esprit et retrouver sa juste place.

3 mots pour définir votre approche ?

Thérapie brève : les thérapies brèves sont  issues des travaux de l’école de Palo Alto. On considère que le changement peut être rapide et qu’il n’est pas toujours utile de travailler sur les causes « profondes » d’un problème pour en sortir durablement. Il ne sera donc pas forcément nécessaire de repasser en revue toute votre enfance pour résoudre un problème quelques séances, ou quelques mois de thérapie peuvent suffire. On se centre sur le présent et le futur (plutôt que sur le passé) et sur les solutions et le changement (plutôt que les causes et le problème).

Interactivité : Les séances sont toujours basées sur l’échange, vous ne vous sentirez jamais seul.

L’écoute, la prescription de tâches, les tests, l’humour, le paradoxe, le Shiatsu, sont mes principaux outils pour garder une bonne dynamique dans la progression vers l’objectif, toujours dans un principe de bienveillance et de respect.

Vous avez tout pour réussir : La psychologie positive est le fil d’Ariane de tous mes accompagnements. Pas de jugement, ou de diagnostic accablant, il s’agit pour moi de vous permettre de mettre en lumière vos forces, vos valeurs, de dépasser vos blocages, pour tendre vers la réalisation de vos ambitions profondes. Cette approche permet de respecter votre originalité et de mettre en valeur votre personnalité.

Quels sont les apports du Shiatsu dans la thérapie brève ?

Le Shiatsu apporte une relaxation extrêmement qualitative, car il s’adresse au corps dans toutes ses grandes fonctions : respiratoire, digestive, locomotrice et relationnel. C’est un massage qui utilise les points d’acupuncture, il est à la fois relaxant et revitalisant. Quand on est en période de questionnements on est souvent aux prises avec l’anxiété, le stress, qui peuvent se manifester par de l’insomnie, des problèmes digestifs, des douleurs. On peut se sentir envahi(e) par des inquiétudes parfois démesurées, des ruminations trop présentes qui freinent, découragent et empêchent l’aboutissement des ambitions même révélées. Le massage permet de se recentrer, de développer une bonne qualité d’écoute intérieure, de conscientiser les tensions et de réapprendre à lâcher prise.

Le massage est-il un accélérateur de thérapie ?

Le mot accélérateur est peut-être un peu inexact, parce qu’il faut aussi savoir prendre le temps pour atteindre des qualités parfois enfouies très profondément. Le mûrissement est une dimension fondamentale pendant et après la thérapie.  Je dirai plutôt qu’il permet d’éviter de prendre les chemins trop sinueux du mental et de renouer avec le corps, plus concret et qui permet de mieux intégrer des repères. Par le corps on peut reconquérir une souplesse de l’esprit, parvenir à prendre conscience de l’étendue de ses possibilités, restaurer la confiance et l’envie de rayonner.

Une des choses qui vous plaît particulièrement dans ce métier ?

Je réalise de plus en plus, grâce aux retours de mes patients, qu’apprendre à prendre soin de soi, investir dans son potentiel, s’orienter vers le bonheur, n’est pas un geste égoïste, bien au contraire. Il a pour effet de permettre à tous ceux qui nous entourent de s’autoriser à faire de même.

Pour finir ?

« Chaque jour, faites quelque chose qui vous rend heureux, jusqu’à ce que cela devienne une habitude ».

Sport, Massage, Paris, Coach, Yoga, Happiness, BLISS YOU

Peggy ALAMKAN est une Psychologue diplômée de l’Université de Toulouse 2004 d’un DESS Psychologie interculturelle et praticienne en Shiatsu, spécialisée en thérapie brève et en accompagnement bien-être.

Ses principaux thèmes de travail sont :

La Transition de vie : vie professionnelle et personnelle, reconversion, reprise d’études ou d’activité, transition familiale, physique (maladie, apparence), les questionnements sur le devenir.

– L’Education à la santé  ou la pédagogie du soin de soi : apprendre à se connaître et développer son potentiel physique, mental, émotionnel et relationnel.

 

 

Prenez RDV avec Peggy sur www.blissyou.fr

 

La vie est une expérience, BLISS YOU.

bliss expert 2

 

 

 

 

 

 

 

 

Sport, Massage, Paris, Coach, Yoga, Happiness, BLISS YOU

Réveillez votre gourou intérieur

Nous avons tous besoin de professeurs. Nous ne sortons pas du ventre maternel en comprenant directement les prépositions et participes passés, jonchant et parsemant les phrases. Certaines choses ne s’apprennent qu’avec des personnes plus sages que nous, et disposant d’une meilleure grammaire.

Qu’est-ce qu’un gourou ?

Un gourou, ou dissipateur de ténèbres, est une personne qui déchire le voile de la confusion et nous aide à voir la lumière de la vérité. Ces saintes personnes ont une existence unique qui nécessite un engagement exceptionnel.

Au 15ième siècle, Guru Nanak entreprit de prendre un bain et finit par rester immergé sous la surface de l’eau pendant trois jours pour trouver l’illumination. L’anecdote précise que sa respiration était si profonde et calme qu’il pouvait subvenir lui-même à ses besoins.

Je ne sais pas vous mais s’il m’était donné l’occasion de rencontrer cet homme et qu’il voulait me parler de la vie et de ses enseignements, je le croirais sur parole.

La connexion entre le gourou et l’étudiant fait partie de la tradition du yoga

Dans le monde du yoga, la relation entre le gourou et l’étudiant est empreinte d’une profonde signification. Des milliers d’années d’Histoire témoignent de l’importance de ce lien profond entre un professeur et son élève, mais la véritable manifestation physique du gourou peut prendre des formes multiples.

Même si votre gourou peut être un homme avec sa propre finitude, imparfait, son enseignement aura un impact extrêmement durable sur votre vie.

Dans notre communauté yogi occidentale, nombre d’entre nous adhèrent à l’idée de gourou et nous recherchons peut-être cette osmose. Beaucoup ont même cette relation avec une personne qu’ils connaissent dans la vie de tous les jours. On peut aussi partager ce lien avec quelqu’un que l’on n’a jamais rencontré mais avec lequel on ressent une affinité.

Les gourous sont aussi des hommes

Peu de Mahagurus ont posé les pieds sur cette planète. Ces grands gourous ont finalement réglé leur conscience de telle manière à ce qu’elle puisse faire le lien entre le monde spirituel et le monde tangible, où le reste d’entre nous se débat.

En tant qu’étudiant du yoga, cependant, il nous faut être capable de distinguer l’idéal ultime et la réalité. Le fait qu’une personne soit un gourou et fasse de grandes choses, cela ne veut pas dire qu’il ou elle n’a pas déconné dans le passé.

Souvenez-vous que la plupart des gourous sont en fait humains et peuvent avoir de nombreuses imperfections qui leur sont propres. Il nous faut également être ouverts à l’idée que parfois leur enseignement n’est pas ce que l’on s’imaginait.

Réveillez votre gourou intérieur

Bien que l’on puisse apprendre des autres, nous pouvons aussi apprendre beaucoup de nous-mêmes.

Nous ne voulons pas créer un mécanisme de dépendance, où nous ne ferions désormais plus confiance à notre intuition propre et où nous nous tournerions toujours vers les autres pour recevoir des conseils. Au contraire, il nous faut faire honneur au professeur qui se loge dans notre for intérieur.

Plus nous apaiserons notre esprit et arrêterons de nous focaliser sur ce qui ne dépend pas de nous, plus notre gourou intérieur parlera avec force. Toni Nagy

La plupart du temps, vous connaissez déjà les réponses aux questions que vous vous posez. Vous ne voulez juste pas les entendre, parce qu’elles vous montrent la voie la plus compliquée. Cependant, quand vous prenez le temps de suivre votre instinct sans le parasitage de l’influence extérieure, c’est à ce moment-là que vous commencez à croire en vous.

En fin de compte, la seule personne que vous pouvez vraiment connaître, c’est vous. Plus vous pourrez vous établir une symbiose avec votre gourou intérieur, plus vous serez en contrôle de votre propre vie.

Retrouvez tous nos praticiens sur www.blissyou.fr

Sport, Massage, Paris, Coach, Yoga, Happiness, BLISS YOU

La vie est une expérience, BLISS YOU.

unnamed (5)

Sport, Massage, Paris, Coach, Yoga, Happiness, BLISS YOU

Anick Rosas – psycho-praticienne et coach

Sport, Massage, Paris, Coach, Yoga, Happiness, BLISS YOU

Anick Rosas

Bonjour Anick, tu pratiques le coaching ?

Je préfère l’appeler le développement personnel, professionnel et scolaire. Un tout petit peu moins galvaudé. J’accompagne les clients à prendre les bonnes décisions, je les pousse à chercher en eux les ressources nécessaires pour avancer. Oser vivre ce qu’ils veulent vraiment vivre. Si vous prenez du plaisir à faire quelque chose, même une petite chose, c’est que vous êtes fait pour cela. Ainsi, je les  aide à concrétiser leurs  projets, à balayer leurs  blocages. Le « coaching » permet les changements. En changeant soi-même on permet ces changements d’advenir. On se transforme. Je m’attache à ce que le client devienne « créateur de sa propre vie », même si c’est un poncif.

Tu es à la fois coach et psychothérapeute. Quelle est la différence ?

La différence est ténue. Les deux pratiques en principe sont orientées vers une solution. Le coaching répondrait davantage à une difficulté, à un besoin de changement immédiat et identifié, la psychothérapie à une souffrance plus ancienne et confuse. Le premier s’intéresserait d’abord au « comment » et le second au « pourquoi ». Quelqu’un consulte pour une souffrance au travail? Si je l’accompagne en tant que coach, nous allons mettre en place une stratégie dans « l’ici et maintenant » : comment faire face à son boss ? Comment faire valoir ses compétences ? Comment se motiver tous les matins ? Je vais l’inviter à faire des exercices pratiques, par exemple, sous forme  de jeux de rôles. Je peux même le conseiller dans la rédaction de son CV ou la recherche d’un nouvel emploi. Comme un entraîneur sportif, je le challengerai sans cesse en lui rappelant ses qualités. C’est finalement de la thérapie comportementale.

Et si la personne te consulte pour une psychothérapie ?

Nous irons chercher dans son histoire, voire dans l’histoire de ses ancêtres, inévitablement, des blessures similaires. L’angle sera forcément plus analytique. En caricaturant : à quoi cette souffrance fait écho ? Quelle figure familiale se cache derrière votre boss ? Quelle analogie peut-on faire entre votre place dans l’entreprise et votre place dans votre fratrie ? C’est souvent une question de bon sens. Savoir placer le curseur au bon endroit. Un praticien ne peut pas prendre en charge de la même manière la personne qui vient pour une raison objective, comme un deuil, que celle qui décrit un malaise existentiel. Tout l’art du thérapeute est de ne pas mettre la charrue avant les bœufs : si le client « réclame » du coaching, ne pas anticiper, le bousculer, l’orienter vers le chemin où il ne veut pas (encore) aller, sa part d’ombre. Laisser le temps au temps. Souvent, d’ailleurs, de lui-même, il glissera vers un nœud plus intime, plus enfoui. Ses blessures non – dites transpireront. Là, je m’autorise alors à proposer (et non imposer) une psychothérapie. L’idéal est de jongler harmonieusement avec les deux pratiques et de bien fixer le cadre dès la première séance. La psy intégrative considère qu’une thérapie comportementale est compatible et même complémentaire avec une thérapie plus introspective.

Tu es une psy « intégrative », holistique en quelque sorte ?

Comme je dis souvent, être intégratif, c’est être créatif. Etre formé à plusieurs méthodes, oser faire des choix, imaginer une thérapie sur-mesure selon le profil de la personne, ses désirs, son éventuelle pathologie, nos intuitions à l’un et à l’autre. Et cela à chaque séance. Connaître un large éventail de courants permet de de combiner les outils dédiés, de les articuler, afin de créer avec le « patient » un protocole singulier, sur-mesure. Dans la reliance et la bienveillance. Etre intégratif, c’est aussi considérer le « patient » entièrement, dans toutes ses dimensions : sociale, politique, psychologique, spirituelle, corporelle et sexuelle.

Tu as aussi le titre de somato-thérapeute ?

Oui, ce titre veut dire simplement que j’intègre le corps dans le processus. J’ai effectivement une formation psychocorporelle. Le corps fait partie également de la thérapie. Il est indissociable de la pensée. J’encourage toujours le « patient » à ressentir ses émotions dans son corps, à poser son cerveau  pour prendre conscience de ses sensations. Il existe aussi des exercices très efficaces pour débloquer des blessures enkystées dans le corps. Savez-vous que la même histoire racontée en marchant dans mon cabinet n’aura pas le même impact sur le patient que racontée de façon plus statique, conventionnelle, assis dans un fauteuil ? Je m’appuie aussi sur l’art-thérapie, l’écriture et le psychodrame, en particulier. Ce dernier prend  en compte à la fois le mouvement, dans l’espace, et la représentation, le drame, donc l’art. Tout est lié. Les « patients » sont toujours  étonnés de voir à quel point ils ont du talent quand ils ne sont pas censurés. C’est excellent pour l’estime de soi. L’art-thérapie est un outil puissant qui permet de révéler beaucoup de vérités cachées.

Des outils préférés ?

En psychothérapie, mon cadre est toujours verbal, voire  analytique. Le  patient a besoin de parler, dans un espace de liberté. Je l’aide à reformuler, à faire des ponts entre le présent et le passé. Il ne s’agit pas de pleurer sur son histoire mais de la connaître, de mettre du sens sur ses symptômes. C’est en prenant conscience de ses blocages, de ses croyances limitantes, de ses mécanismes de répétition, de son auto-sabotage, qu’on se répare. Etre en thérapie, c’est apprendre à vivre avec le meilleur de soi-même, s’autoriser  à exprimer ses désirs, ses ressentis. Je peux induire des pistes, suggérer, évoquer même, parfois, ma propre expérience mais surtout, surtout, ne jamais interpréter. J’utilise aussi des exercices issus de la gestalt, de la psychogénéalogie… mais je n’ai pas la prétention de tous les maîtriser. Le praticien qui a une liste d’outils longue comme un jour sans pain, un menu de restaurant chinois, n’est pas forcément le plus performant.

Les qualités d’un thérapeute ?

La modestie. Nous ne sommes que des accompagnateurs, des révélateurs de talents, des restaurateurs d’estime de soi.

L’empathie, même si c’est un lieu commun : se mettre à la place de l’autre totalement.

Le respect, l’ouverture, le non-jugement : dans un cabinet on peut dire l’indicible, on peut pleurer, hurler sa colère.

L’ouverture à toutes les différences (si enrichissantes !) mais aussi à d’autres disciplines.

C’est cela aussi être intégratif et là on rejoint la modestie: admettre ne pas tout connaître et travailler en synergie. j’envoie régulièrement mes « patients » vers des confrères dont la pratique est complémentaire à la mienne (masseur, acupuncteur, sophrologue) ou plus appropriée à la problématique précise d’un « patient ». Avoir un carnet d’adresse fait partie aussi de notre job.

La relation thérapeutique est une relation très forte. La psychologie s’apprend dans les livres mais surtout à travers l’expérience. Le thérapeute doit avoir lui-même suivi un travail, c’est évident, et dans son cursus, avoir été confronté à des cas, s’être lui-même dévoilé. Il faut être passé par là, sinon, la relation sonne faux et le « patient » le ressent.

Le « patient » est plus important qu’il le pense pour le thérapeute. Personnellement, je m’implique entièrement dans la relation. Avec bienveillance, reliance, tolérance. L’alliance est bien réelle et réciproque. Enfin, il faut être généreux et même drôle.

La thérapie n’est pas forcément triste. Elle peut parfois être légère, bourrée de fantaisie et d’humour.

 Ton parcours ?

J’ai fait un cursus universitaire. Un long détour ensuite par la conception rédaction publicitaire et le  journalisme d’entreprise. La communication est toujours une passion. Comédienne, clown, animatrice d’ateliers de théâtre et d’écriture (en amatrice !), toujours impliquée dans la vie associative, je me suis orientée  sur le tard vers un métier qui a du sens comme tous les « reconvertis ». Je me suis formée en psychosomatothérapie intégrative (psychocorporel) avec une spécialisation en psychanalyse et en psychopathologie. Ce sont des titres ronflants pour une pratique pourtant très accessible.

Anick Rosas

Anick est Psycho-praticienne/consultante en développement personnel, professionnel, scolaire (coaching). Elle a aussi fondé le cabinet des thérapies : http://www.soutien-somato-psy.com/

Prenez rdv avec Anick sur www.blissyou.fr

 

La vie est une expérience, BLISS YOU. 

bliss expert 2

bliss you médecine douce

Philippe Solas – Praticien Maître Shiatsu

Bonjour Philippe, qu’est-ce que le Shiatsu ?

« Shi » veut dire doigt et « Atsu », pression en japonais. C’est une technique de soin du corps issue de la Médecine Traditionnelle Chinoise. C’est être à l’écoute de l’énergie corporelle et trouver des solutions efficaces aux déséquilibres dû au stress de la vie quotidienne.

Pour moi, le shiatsu est une technique préventive pour être juste, être bien, être soi-même. Faire que vos énergies soient à nouveau rééquilibrées. Le shiatsu, c’est le bien-être durable à porter de main.

Sport, Massage, Paris, Coach, Yoga, Happiness, BLISS YOU

Shiatsu à Paris

Le shiatsu semble être complètement adapté à notre quotidien ?

Le shiatsu est devenu aujourd’hui pour moi un art de vivre. Une révélation qui en permanence se nourrit de ma sérénité et de mon enthousiasme.

La société nous fait perdre ce que l’on est pour avoir toujours plus. Et comme notre corps ne lent jamais, il se rappelle à nous parfois durement.

Le shiatsu est une réponse adaptée et efficace.

Sport, Massage, Paris, Coach, Yoga, Happiness, BLISS YOU

Shiatsu à Paris

Comment se déroule une séance ?

Je pratique un Shiatsu, Yin et profond, de l’Ecole Namikoshi en m’appuyant sur la théorie des 5 éléments : feu, terre, métal, eau, bois.

Le shiatsu permet au corps de se relâcher, de libérer les tensions, d’évacuer le stress, de se détendre, de ressentir un bien-être immédiat.

C’est une technique qui se pratique habillé et qui consiste en une pression (doigts, paumes, pieds et coudes) sur 12 méridiens. 12 lignes qui traversent le corps entier, pouvant se bloquer par manque ou par excès d’énergie. Le shiatsu n’est ni un massage au sens proprement dit, ni une médecine telle que le monde occidental le conçoit ; mais une technique de prévention qui respecte l’ensemble du schéma corporel.

Sport, Massage, Paris, Coach, Yoga, Happiness, BLISS YOU

Shiatsu à Paris

Tu nous as énuméré les bénéfices au-dessus, proposes-tu aussi du Shiatsu pour des préoccupations spécifiques ?

Oui je propose un shiatsu personnalisé selon les besoins. Quelques exemples :

  • Shiatsu remise en forme, pour un sommeil réparateur et une énergie retrouvée
  • Shiatsu aide au sevrage tabagique, pour se libérer en profondeur des compulsions tabagiques. C’est une technique simple et sans douleurs qui relance dans le cerveau le déclenchement normal des hormones. Un travail précis sur les zones ORL, sur les points de dépendance et sur l’élimination du stress.
  • Shiatsu du coup d’éclat du visage, technique de pressions douces et appuyées sur des zones précises du visage, permettant ainsi de stimuler la circulation. Effet tenseur naturel et immédiat. Véritable coup d’éclat du visage.
  • Shiatsu de la femme enceinte, technique de toucher en douceur permettant tout au long de la grossesse de soulager la femme de petits maux (poids supporté par le dos, tensions de la nuque et des omoplates, mauvaise circulation, rétention d’eau…). C’est un travail d’écoute précise du corps pour accompagner cette transformation.

Qui est Philippe ?

Philippe a travaillé plusieurs années en tant que directeur marketing chez Universal Music. Il a quitté sa profession pour se consacrer à lui-même et décide de se former au shiatsu. Cette coupure fut aussi l’opportunité de co-créer un projet : une ligne de parfums et de soins naturels pour le corps « Une Nuit à Bali » (www.unenuitabali.com) .

Son crédo dans la vie : «  se connaitre soi-même, c’est s’oublier. S’oublier soi-même, c’est s’ouvrir à toutes choses » Extrait du Genjo Joan d’Eiji Dôgen.

Diplômé de l’Ecole d’André Nahum « Shiatsu et Aromathérapie ». Membre de la fédération Française de Shiatsu.

Sources, crédits photos : Philippe Solas

Prenez RDV avec Philippe sur www.blissyou.fr

La vie est une expérience, BLISS YOU.

bliss expert 2

Sport, Massage, Paris, Coach, Yoga, Happiness, BLISS YOU

Nathalie Pons – énergéticienne et praticienne Access Bars ®

Après des études de journalisme et une aventure de 15 ans dans la presse d’entreprise, Nathalie Pons a choisi il y a quelques années de ranger ses stylos pour aller d’une autre manière vers ce qui la remplissait de joie depuis toujours : la relation à l’autre.
Le contact humain, l’écoute, le partage d’expériences de vie faisaient certes partie de son métier de journaliste, mais il manquait à tous ces échanges une dimension : celle de l’accompagnement et de l’apaisement.

photo

Qu’est-ce que la méthode Access Consciousness® ?

Access Consciousness® est un ensemble de processus dynamiques, simples et puissants qui permettent de transformer sa vie, d’en redevenir le metteur en scène et de lui donner la dimension que l’on désire. Ce concept a été créé il y a plus de vingt ans par Gary Douglas aux Etats-Unis. Il s’agit entre autres d’une nouvelle manière d’utiliser la loi d’attraction.

Access Bars® en est un des outils. Son rôle : dissiper physiquement, par le toucher de 32 points sur la tête, les empreintes-mémoires.

Trois autres instruments complètent la méthode :

  • un mantra à répéter matin et soir pour instituer une nouvelle façon de penser : « Tout dans la vie me vient avec facilité, joie et gloire»
  • L’utilisation de questions pour ouvrir aux infinies possibilités
  • Endormir le mental et laisser la Conscience agir.

 

Que permet de résoudre Access Consciousness® ?

Elle permet d’apprendre à se libérer de tous les points de vue ou croyances qui nous bloquent. Comment ? En vivant dans la question à tout moment au lieu de figer une situation donnée, une émotion, etc, par un constat ou un jugement. La loi d’attraction stipule qu’en tant qu’être vibratoire, nous émettons des vibrations et nous en recevons d’autres en résonance.

Pour changer les vibrations que nous dégageons ou être en harmonie avec ce que nous désirons vraiment, nous allons donc poser des questions ouvertes à l’univers (ou champ quantique) et le laisser agir, sans imaginer de réponses. Car attendre des réponses, c’est de nouveau faire appel au mental. Or le mental ne reproduit que ce qu’il connaît…

Ces questions au contraire ouvrent le champ illimité des possibles et génèrent une série de synchronicités qui vont nous permettre de recevoir ce qu’on a demandé… A la condition expresse que l’on soit prêt à recevoir, à accueillir ce que l’univers nous envoie !

Exemple de questions : comment transformer cette situation de façon harmonieuse ?

Quelles sont les infinies possibilités pour trouver le logement qui me convienne le mieux ? Comment cela devient encore mieux que cela ?

Access Counsciousness® apprend aussi à mettre le mental en sourdine, pour accéder à la conscience. L’utilisation de processus verbaux de déblayage et d’une formule appelée POC & POD, le tout associé aux questions, vont finir par déconcerter totalement le mental, à squeezer l’égo et laisser les doutes au placard.

 

A qui conseillerais-tu Access Bars® et Access Cousciousness®, et pourquoi ?

Cette fabuleuse méthode quantique d’accès à la Conscience propose de :

  • se libérer de mémoires anciennes, de croyances limitantes, de traumatismes physiques, émotionnels, spirituels
  • ne plus être enfermé dans les jugements (bien/mal, bon/mauvais, positif/négatif, etc)
  • briser le cercle vicieux des schémas répétitifs
  • se reconnecter à son essence naturelle : la joie
  • retrouver son pouvoir créateur en se libérant du poids du mental
  • transformer sa vibration afin d’attirer de nouvelles situations dans sa vie et ce quel que soit le domaine (la loi d’attraction)
  • redevenir l’être infini ouvert et prêt à accueillir l’inconnu des infinies possibilités

Un programme qui s’adresse à la majorité d’entre nous, non ?

Comment es-tu devenue énergéticienne ?

C’est par le magnétisme que j’ai commencé à m’orienter dans cette approche. Car il était là, présent, s’imposant à moi physiquement. L’énergie dans mes mains notamment était si forte qu’il fallait impérativement que je l’utilise ! Les signes se succédaient et me poussaient dans cette orientation que j’avais enclenchée depuis toute jeune.

Très tôt, j’ai compris que le corps et l’esprit marchaient ensemble, main dans la main, dans l’équilibre comme dans les déséquilibres. J’expérimentais les thérapies alternatives et plongeais dans les lectures et processus de développement personnel à la recherche de moi-même, du mieux-être et de la Conscience…

L’éveil engagé, j’ai donc entrepris une série de « formations » et d’initiations pour apprendre à me servir de façon curative du magnétisme qui se développait en moi au rythme de mes compréhensions intérieures et que j’utilisais déjà de manière intuitive ou guidée.

Curieuse invétérée, je me suis ensuite laissée happer par différentes approches comme la kinésiologie, qui fait très exactement le lien entre le corps et l’esprit, puis d’autres processus énergétiques et de thérapies quantiques. Une exploration qui a un sens : celui de soulager, mais aussi de libérer par mes mains, les personnes que j’accompagne, des mémoires qui les emprisonnent et les empêchent d’être eux-mêmes.

Une exploration qui perdure aujourd’hui dans la recherche d’outils toujours plus simples, rapides et efficaces d’accompagnement et d’ouverture à la conscience.

Donc en conséquence, à la libération des maux physiques et psychiques.

 

Enfin, quelle est ta philosophie de vie ?

Aujourd’hui, la façon la plus juste d’avancer en ce qui me concerne, est de marcher dans et avec l’énergie du cœur. C’est la voie que j’ai choisie. Ma démarche vise à restaurer la liberté d’être et le pouvoir créateur de chaque personne qui vienne me voir.
En ce sens, je citerai simplement Stéphane Drouet, auteur de plusieurs ouvrages de développement individuel, autour du quantique notamment.

« Je ne suis pas RESPONSABLE de ce qu’on m’a fait, depuis tout petit, je suis RESPONSABLE des conséquences que ça a sur moi aujourd’hui et de la perception que j’en ai eu, et que j’en ai encore et encore aujourd’hui.
Et je suis RESPONSABLE des conséquences de mon comportement sur les autres aujourd’hui en réaction de ma perception de ce que les autres m’ont fait dans mon passé…
Ce cycle peut durer des siècles si nous ne décidons pas là dans l’instant de prendre la RESPONSABILITÉ de nos perceptions de notre histoire… Et c’est ainsi que notre monde se construit aujourd’hui, parce que nous n’avons pas décidé d’être RESPONSABLE de la perception de nos histoires… »

 

Nathalie Pons s’est formée au Reiki, magnétisme curatif, magnétisme pour aider à arrêter de fumer, la kinésiologie (Santé par le Toucher, ICM), et Access Bars et Access Consciousness®.

Prenez RDV avec Nathalie sur www.blissyou.fr

La vie est une expérience, BLISS YOU.

bliss expert 2

 

bliss you médecine douce

Le Yoga Nidra ou le yoga du sommeil

Le ELLE, en parlait cette semaine dans son article : Yoga Nidra, la méditation en plus facile.

Et BLISS YOU l’avait déjà organisé, samedi dernier c’était le 1er atelier INTO THE BLISS avec 3h de Yoga Nidra en collaboration avec Sivajyoti Puri, un maître en la matière.

Sport, Massage, Paris, Coach, Yoga, Happiness, BLISS YOU12119083_1640938406148244_5177245614087657720_n 12047027_1640938496148235_2923688904941151152_n

Retour sur les sensations que nous pouvons ressentir au cours d’un tel atelier. Merci à Chloé Bertrand pour ce superbe post.

*****

« Allongez-vous confortablement. Laissez-vous bercer dans la posture de Savasana (la posture de relaxation à la fin d’une séance de yoga) & laissez votre corps se déposer complètement sur le sol, votre respiration être calme & fluide. Laissez vos pensées passer tels des nuages dans le ciel. Et laissez-vous guider par la voix de l’enseignant.

Laissez toutes les traces de la journée s’estomper, le temps s’arrêter, cette vague de calme et de détente profonde vous envahir.

Bonjour Yoga Nidra !

Le mot « nidra » signifie sommeil. Le yoga nidra qui signifie littéralement le yoga du sommeil est un voyage intérieur.

Plongez dans cette relaxation profonde & permettez-vous de vous libérer du stress et de l’anxiété.

Le yoga nidra va vous plonger dans un état très similaire au sommeil & va vous permettre de régénérer & d’harmoniser profondément votre corps & de lâcher prise complètement.

Il existe trois états de conscience :

  • l’état de veille où vous êtes en ce moment
  • l’état de sommeil profond
  • l’état de sommeil avec rêves
Sport, Massage, Paris, Coach, Yoga, Happiness, BLISS YOU

Atélier de Yoga Nidra à Paris

En Yoga Nidra, nous tentons de créer un quatrième état de conscience. Alors que nous sommes allongés, le corps complètement détendu : le corps endormi & au même moment notre conscience reste éveillée.

Le Yoga Nidra est destiné à induire une relaxation profonde de tout votre corps et un état méditatif profond de votre conscience. Comme le dit si bien Rod Stryker  « Nous vivons dans un monde surexcité & chroniquement épuisé »« Le Yoga nidra est une méthode systématique de relaxation totale, qui satisfait holistiquement à nos besoins physiologiques, neurologiques et subconscients. » Pendant une séance de Yoga Nidra, il y a une palettes de techniques qui peuvent être utilisées, dont la visualisation guidée et l’analyse du corps, à l’aide de la relaxation profonde.

La différence par rapport à un Savasana rapide que nous prenons en fin d’un cours de yoga.

Le Yoga Nidra est plus long & permet à votre corps & votre mental de vous plonger profondément dans cette précieuse pratique.

Le Yoga Nidra vous permet de vous ressourcer profondément, il est même possible que vous ressentiez une certaine euphorie. Votre rythme cardiaque et les ondes de votre cerveau diminuent et votre respiration devient plus profonde, plus souple, plus ample. La pratique du Yoga Nidra vous permet notamment d’évacuer le stress, de renforcer votre système immunitaire et votre santé en général, de favoriser le sommeil et de générer une  plus grande clarté de votre esprit.

Beau programme !

Plus votre pratique sera consistante et plus les effets se décupleront.

C’est comme si vous faisiez un nettoyage intérieur. Vous vous permettez une plongée dans votre mémoire personnelle et collective. Le Yoga Nidra vous permet d’accéder progressivement à un nouvel état de conscience, plus éveillé, plus émerveillé !

Le Yoga Nidra est un chemin vers le cœur de soi même & il va ouvrira les portes vers la méditation.

Avez-vous déjà essayé une session de Yoga Nidra ? Quelle est votre expérience, vos ressentis, vos questionnements ?

Prenez soin de vous. Vous êtes précieux. »

 

Sources : Chloé Bertrand, du blog http://www.cloebertrand.com/

 

Quelques photos de l

 

 

La vie est une expérience, BLISS YOU.

unnamed (5)

 

 

bliss you médecine douce

Aurélie Ingrand – Psycho praticienne en relation d’aide

Qu’est-ce que la relation d’aide ?

La relation d’aide telle que je la pratique est une forme de psychothérapie que l’on peut appeler aussi l’approche centrée sur la personne. Elle est basée sur les travaux de Carl Rogers, psychologue humaniste américain des années 50. Il a surtout étudié le savoir-être du thérapeute (plus que le savoir-faire) qui est d’après lui la base d’une relation soignant-soigné efficace.

D’après lui, le soignant (praticien) doit respecter 3 attitudes fondamentales :

  • L’empathie : le thérapeute se met à la place de son patient afin d’appréhender sa problématique via sa carte du monde. Sinon il risque d’interpréter ce que dit son patient en fonction de son propre vécu ce qui n’est pas du tout aidant.
  • Le non-jugement : le thérapeute accueille son patient tel qu’il est, sans le juger. On parle réellement d’acceptation inconditionnelle. Cela permet au patient de pouvoir être totalement lui-même, de pouvoir exprimer tout ce qu’il est sans avoir peur d’être rejeté. Ceci est très libérateur pour le patient et cela lui permet aussi d’être beaucoup moins critique vis-à-vis de lui-même : si quelqu’un m’accepte comme je suis, pourquoi je ne pourrais pas le faire aussi ?
  • L’authenticité : le thérapeute reste une personne à part entière, un être humain et pas une petite fée qui a la solution à tous les problèmes. Cela permet de créer une relation équilibrée entre le soignée et le soignant qui considère son patient comme une personne totalement capable de comprendre ce qui lui arrive et de prendre les meilleures décisions pour lui.

Ce savoir-être permet au patient de se  sentir en confiance, c’est-à-dire non seulement de réussir à se dévoiler entièrement mais aussi en confiance pour devenir de plus en plus autonome.

Bien entendu, à ce savoir-être, est associé un savoir faire. Celui-ci dépend de la profession et des affinités  du thérapeute car le travail de Carl Rogers n’est pas exclusif à la psychothérapie : il peut être utilisé aussi par des médecins, des infirmières, … toutes les professions médicales finalement.

 

Comment se déroule une séance ?

Concrètement, dans le cadre de la psychothérapie, cela se décline par une relation en face à face où le thérapeute intervient relativement souvent (30% du temps) pour aider le patient à aller plus loin dans sa réflexion, pour qu’il prenne du recul mais aussi pour transmettre ses connaissances en psychologie afin que le patient se les approprie, comprenne comment il fonctionne et puisse changer ce qui ne lui convient pas ou plus.

Je pratique la relation d’aide auprès de tous mes patients, quel que soit leur problématique : de la dépression aux difficultés relationnelles en passant par le besoin de mieux se connaitre pour trouver le métier qui les fera vibrer ou des problèmes de compulsions alimentaires, les sujets que je traite sont très variés.
En fonction, je propose des outils thérapeutiques comme l’analyse transactionnelle, la thérapie émotionnelle…qui permettent au patient d’aller plus vite dans la résolution de son problème.

 

Qui es-tu Aurélie ?

2014Aurélie - PrtCde - 05

 

Après avoir fait une classe préparatoire et une école d’ingénieur, j’ai intégré le monde de l’entreprise. J’ai alors assez vite compris que mon travail ne m’apporterait pas l’épanouissement dont j’avais besoin. En effet, même si j’ai eu des postes intellectuellement intéressants, il manquait toujours la notion de sens, de valeur humaine. J’allais finalement travailler pour voir du monde et gagner de l’argent mais cela n’était pas suffisant à mes yeux. J’ai d’abord essayé de changer de poste, de société afin de ne pas avoir à réfléchir à tout ça mais ce sentiment d’inutilité revenait à chaque fois.

J’ai alors entamé une thérapie qui m’a permis de prendre le temps de réfléchir à ce que je souhaitais vraiment. J’ai finalement décidé de reprendre des études et j’ai réalisé une formation en psychologie à l’Institut Cassiopée qui, après 2 ans, m’a délivré le certificat de psychopraticien en relation d’aide. Dans le cadre de cette formation, j’ai choisi une spécialisation en alimentation et émotion qui m’a permis d’aborder les comportements compulsifs et en particulier alimentaires.

J’ai ensuite ouvert mon cabinet : je me sens désormais complètement en accord avec ce que je fais, beaucoup plus épanouie et heureuse !

Pour en savoir plus sur sa décision de tout quitter pour se consacrer à sa nouvelle vie de psychopraticienne en relation d’aide, voici un article qu’Aurélie a écrit pour le blog jemecasse.fr.

 

 

La vie est une expérience, BLISS YOU.

bliss expert 2

Raynald Bordin – praticien énergétique REIKI USUI

« Source de la vie, manifestée dans l’énergie universelle circulant en nous et autour de nous ».

kanji

Ainsi pourrait se traduire, selon les idéogrammes ou kanji en japonais, l’objet de la méthode de soin établie par Mika USUI Sensei en 1922. Elle est le résultat d’un long parcours initiatique empreint de spiritualité, de questionnements fondamentaux, philosophique et ésotérique sur le fonctionnement de l’être et d’un héritage de dévotion à la philosophie bouddhiste tendaï, prédominante au Japon sous l’ère de l’empereur Meiji au début du 20ème siècle.

Un peu d’histoire…

Le point d’orgue de ce cheminement est intervenu à l’issue d’une période de jeun intégral de vingt et un jours  qu’il a ainsi observé sur les escarpes du mont Kurama, non loin d’Hiroshima, où une véritable révélation lui fit synthétiser toutes les connaissances et théories apprises et méditées jusqu’alors, et développer la méthode REIKI USUI. Un centre de soins et l’association USUI REIKI RYOHO GAKKAÏ sont alors apparus pour structurer sa démarche et former les premiers praticiens.

Respecté et reconnu de tous ses contemporains jusqu’à l’empereur du Japon lui-même, celui qui fut alors grand voyageur , employé de bureau, secrétaire de politicien et honorable instructeur en arts martiaux a été initiateur d’une lignée de praticiens et maîtres praticiens tous dévouée à la cause du soin de tous les êtres par la voie énergétique, et désormais démocratisée jusqu’en Occident à partir des années 90.

Qui est Raynald ?

Depuis 2011, une ramification de cette lignée est arrivée jusqu’à moi, français, 35 ans, tour à tour informaticien, musicien intermittent du spectacle, comédien voix-off, puis depuis 2014 praticien en massages de bien-être et originaire du plus beau des papillons du monde, la Guadeloupe. Terre au passé historique lourd et surtout, à l’énergie tellurique d’une puissance sans égal.

De quelle manière procéder pour l’endiguer et faire en sorte qu’elle soit profitable et bienfaitrice dans le respect et la bienveillance de tous les êtres qui la compose, et bien au-delà ? Une des questions existentielles qui ont marqué le chemin de vie que j’ai emprunté et qui m’est encore aujourd’hui donné de savoir expliquer.

La rencontre d’un maître REIKI USUI, détenteur du 4ème degré et du degré enseignant, aura terminé de me convaincre dans l’utilisation de ce que je perçois jusqu’à ce jour comme étant mes véritables capacités d’aidant, et de praticien énergétique sous sa forme la plus juste et la plus douce. Celle du cœur et de l’esprit animée par la bienveillance et l’énergie universelle.

Aujourd’hui, je suis détenteur du 3ème degré praticien et j’apporte le soin à bon nombre de personnes receveuses, toutes convaincues des effets subtiles et psychiques de la méthode de par les changements et le sentiments de recodage ou de reprogrammation énergétique  qu’elle suscite.

 

Les bienfaits du Reiki

L’énergie est aussi puissante que respectueuse du sujet qu’elle traite. Elle respecte en tout point sa volonté. Celle qui émane du cœur de celui qui reçoit, en symbiose avec celui du praticien qui devient alors le vecteur inconditionnel dans son intention noble, pure et juste.

En posant les mains sur les centres énergétiques, communément appelés « chakras », une liaison s’installe et permet à l’énergie, sous sa forme subtile de se loger dans les différents corps du receveur. Par ailleurs, des minéraux, une musique d’ambiance et des senteurs issues de l’aromathérapie peuvent être utilisées pour inviter au lâcher prise et à la détente profonde au cours de la séance.

La liaison ainsi constituée peut se situer au niveau du corps physique, de l’aura ou du corps étherique pour sa partie la plus subtile. Grâce à l’utilisation de mantras, de symboles dédiés à la méthode USUI, de wakas récités (poèmes japonais écrits par l’empereur Meiji emprunts de sons purs en résonance avec l’univers), et surtout à l’humilité et la justesse de l’intention du praticien, l’énergie va se loger chez le receveur en suivant un protocole spécifique pour chaque individu en fonction de la situation rencontrée.

Au préalable, un entretien préparatoire assez précis est réalisé afin d’entrer en connexion avec le receveur, en pleine conscience, pour déceler les besoins visibles et subtiles de la personne receveuse. Le praticien développe alors une attitude neutre mais bienveillante, se gardant de tout jugement ou commentaire afin de ne pas altérer et infléchir l’énergie qui transiterait lors du soin à proprement parler. Les modes de communication verbales et (surtout) non verbales sont particulièrement révélatrices et donnent des indications claires pour un praticien expérimenté et soucieux du bien-être du receveur.

 

Quelle formation pour parvenir au 4e degré de Reiki ?

Afin d’arriver à ce stade, le praticien a dû observer dans sa formation au cours des différents degrés, des méthodes méditatives, de visualisation, d’observation, de nettoyage et de centrage puissants afin que lui-même puisse sentir dans sa propre condition les résonances que l’esprit, le mental et le corps physique sont susceptibles de produire avant de déceler celles de la personne qu’il soigne. Seul le maître enseignant est à même de décider si l’élève praticien est apte ou non d’être certifié selon des critères qui lui sont propres en lien étroit avec la philosophie originelle traditionnelle du Ryoho Gakkaï.

 

Ces moments ont été pour moi libérateurs et révélateurs de l’être que j’ai toujours été, bien avant que j’en prenne conscience. Ils m’ont permis le lâcher prise sous bon nombre d’aspects de ma propre condition de vie, en allumant la « lumière » sur mes capacités, pour ne plus l’éteindre. C’est fort de cette expérience et d’une joie grande comme l’univers qu’il m’est désormais possible de répondre à toute personne demandeuse de sérénité, de retour au bien-être originelle, ou simplement d’un échange énergétique ciblé suivant le besoin exprimé. Et ce, dans le but d’apporter immédiatement une sensation de bien-être subtile et incomparable avant le début d’une séance de soins.

Pour The Blissway et 11-h-11.com, « Du bonheur pour tous les lecteurs… _/|\_ », avec joie, tendresse et bienveillance,

photo_Rayn4

Raynald BORDIN est praticien énergétique Méthode REIKI USUI, voie traditionnelle japonaise, 3ème degré. Praticien en massage et techniques corporelles de bien être, évolutif, relaxation, ayurvédique, énergétique chinoise. Praticien en massage assis, méthode AMMA, méthode DO IN. Fondateur et rédacteur du site 11-h-11.com, pensées positives et bienveillantes pour tout ce qui respire.

 

 

 

 

Delphine Farjat : qu’est-ce que l’iridologie ?

Que se cachent-il dans nos yeux ?

Les médecines traditionnelles ont toujours accordé une place importante aux yeux pour affiner leurs diagnostics. Les médecins chinois, par exemple, observaient attentivement la forme des yeux, les paupières, le blanc des yeux, les vaisseaux, les taches.

L’étude de l’iris ou iridologie à proprement parler, s’est développée à partir du 19ème siècle.

Aujourd’hui grâce à l’évolution du matériel d’observation, les connaissances se structurent, se précisent et se vérifient !

Au même titre que la réflexologie plantaire, palmaire, dorsale, auriculaire, faciale, notre organisme “se reflète” dans nos yeux ;  une cartographie des organes s’inscrit dans les deux iris.

En naturopathie, l’oeil permet de déterminer précisément le terrain d’une personne. Rien que la couleur des yeux en dit beaucoup ! Yeux marrons, bleus, verts, chacun a son terrain, ses forces et ses faiblesses !

L’observation approfondie de l’iris renseigne sur la vitalité, le bagage héréditaire, les éventuelles carences minérales et vitaminiques, la présence de surcharges et l’élimination toxinique, l’impact du stress sur l’organisme, la réactivité du système immunitaire, les performances du système digestif …

C’est un véritable bilan qui complète parfaitement le bilan naturopathique.

Comme c’est surprenant d’observer autant de détails et de nuances dans l’iris d’un oeil ! La couleur, les pigments, les reliefs, les différentes zones… C’est fascinant !

Lors du bilan iridologique pour plus d’interactivité et de partage, je prends en photos les 2 iris puis les transfère sur un écran. Ainsi la personne découvre ses yeux pendant mon commentaire. L’analyse surprend plus d’une personne! Les yeux sont véritablement le reflet de l’organisme, de la force vitale et du psychisme.

J’intègre la plupart du temps le bilan iridologique dans mes consultations en naturopathie. Mais je propose également des bilans iridologiques seuls. Avis aux intéressé(e)s et aux curieux.

Delphine Farjat, praticienne de santé naturopathie.

Retrouvez la bientôt sur www.blissyou.fr

P2

 

La vie est une expérience, BLISS YOU.

bliss expert 2