Articles

5 bouquins à lire en vacances cet été

L’été est enfin là et les vacances arrivent avec lui. La douceur des après-midis déjà se fait ressentir et le moment tant attendu de vous prélasser avec un livre est venu. Pour vous accompagner dans la douce complaisance estivale, Bliss You a sélectionné 5 livres à consommer sans modération. Loin des polars habituels et des classiques estivaux, nous vous invitons à découvrir une très jolie sélection. Audrey Chevalier vous livre sa sélection pour un été apaisé.

 

Tu verras, les âmes se rencontrent toujours quelque part – Sabrina Philippe

 Bliss You médecine douce

Elle est jeune, psychologue et prépare des chroniques sur l’amour et le couple pour une émission de radio. A l’aune d’un divorce difficile, elle fera la plus magique des rencontres. Celle d’une femme qui, à l’aube de la soixantaine, lui contera une histoire, son histoire. Comment quelques années plus tôt, elle fit la (re)-connaissance d’un homme qui bouleversera à jamais sa vie. Comment elle apprit à ses côtés à devenir la femme qu’elle se devait d’être et toucher la profondeur de son âme. A travers ce récit, Sabrina Philippe nous entraîne dans la formidable aventure et la transformation que vivent les âmes jumelles. Qui sont-elles ? Pourquoi se retrouvent-elles ? Et comment le Destin s’en mêle ? S’appuyant sur sa propre expérience et les témoignages d’êtres bouleversés par les retrouvailles de « leur autre », l’auteure nous plonge au cœur d’une quête sans commune mesure : l’amour divin.

 

 Et j’ai dansé pieds nus dans ma tête – Olivia Zeitline

 bliss you médecine douce

A la suite d’un burn-out, Charlotte, jeune trentenaire, décide de tirer un trait sur son emploi dans le marketing. Très vite, elle retourne à sa première passion : la danse. Mais entre les factures qui s’accumulent et une relation amoureuse qui s’éteint, rien ne va plus pour notre héroïne. Un soir, elle entend une petite voix susurrer doucement à son oreille : c’est son intuition. Malgré, les complications de sa vie mouvementée, Charlotte apprendra pas à pas à se fier à sa petite voix intérieure afin de faire les choix qui lui ressemblent. Dans ce roman aux tonalités enlevées, Olivia Zeitline invite le lecteur à prendre garde aux signes de la vie et aux synchronicités tels des indicateurs du chemin à suivre.  Frais et sans détour, ce livre est à remettre d’urgence entre toutes les mains !


Le jour où les lions mangeront de la salade verte – Raphaëlle Giordano

 bliss you médecine douce

Après le Routinologue – profession qui consiste à remettre des couleurs dans la grisaille de son quotidien – Raphaëlle Giordano revient cette fois avec le concept fondamental de « la burnerie». Alors « la burnerie » quésaco ?  Il s’agit d’un mal répandu que bon nombre de lions sûrs de leur bon droit, infligent aux autres par manque d’empathie ou de tact. Ces lions, nous les croisons chaque jour au bureau, à la boulangerie du coin ou à l’abri bus. Ici, nos deux héros, Romane, créatrice d’une société de coaching, et Maximilien, PDG machiste d’une société de cosmétiques, inciteront peu à peu ces lions à renouer avec leur humanité. A travers la multitude des personnages et de leurs expériences, l’auteure propose aux lecteurs de se pencher davantage sur leurs comportements et d’emprunter une voie plus modérée. Raphaëlle Giordano, auteure à succès de « Ta deuxième vie commence quand tu sais que tu en as qu’une. », signe ici son second roman et il DE-CAPE ! Des personnages attachants, des aventures en perspective et une remise à l’endroit : le cocktail détonnant de cet été ! Un vrai bouillon de bonheur pour l’âme !

 

A fleur de peau – Saverio Tomasella

 Bliss You médecine douce

A première vue, tout semble sourire à Flora : elle a un fils et un mari qui l’aiment, de très belles amitiés, un jardin magnifique et un superbe cerisier. Mais au moindre grain de sable, Flora se replie sur elle-même. Sa rencontre avec Marc, professeurs de yoga, l’amènera à mieux se comprendre et mettre un mot sur ses souffrances : l’hypersensibilité. Au fil des pages et des saisons, Flora ouvrira peu à peu les yeux sur sa vie et parviendra à faire de son hypersensibilité une force quotidienne.

Saverio Tomasella, psychologue de renom et fondateur de l’Observatoire de l’Hypersensibilité, allie magistralement roman et apprentissage. De par la simplicité de sa plume, l’auteur suggère avec douceur un cheminement personnel afin de mieux apprivoiser nos peurs. Le lecteur trouvera également à la fin du livre un guide pratique reprenant les idées phares de chaque chapitre. C’est une histoire qui s’adresse à tous ces êtres doués d’une sensibilité extrême et qui la vivent comme un frein. De quoi déculpabiliser et renouer avec notre véritable potentiel !

 

 S’ouvrir à l’amour et au bonheur – Miguel Ruiz

 bliss you médecine douce

Cette fois, il ne s’agit pas de roman. Mais parmi mes nombreuses lectures, beaucoup m’ont passionnée. Mais de celles qui m’ont aidée, difficile pour moi de ne pas citer Don Miguel Ruiz. Bien évidemment, tout le monde, connait le très fameux best-seller : les Quatre Accords Toltèques ou les quatre vertus de l’âme : « que votre parole soit impeccable », « n’en faites pas une affaire personnelle », « ne faites pas de suppositions » et « faites toujours de votre mieux ». Aujourd’hui, ce grand philosophe et chaman revient pour notre plus grand plaisir afin de nous faire renouer avec l’immense pouvoir de l’amour. A travers une série de prières et de méditations, il nous indique peu à peu comment maîtriser la gratitude, la générosité envers soi-même et ainsi, nous amener à célébrer la vie quotidiennement. Par sa foi et sa dimension chamanique, il invite le lecteur à se créer son espace intérieur afin de faire place à son pouvoir créateur et à la force de son âme. Selon les préceptes toltèques, chaque être humain est un artiste et a l’immense pouvoir de changer sa vie s’il tend à renoncer à sa colère et à ses peurs. Ce livre est une première initiation au lâcher-prise et faire de vos relations, une merveilleuse occasion d’aimer.

 

Merci à Audrey Chevalier, fan de Bliss You et grande lectrice de livres en développement personnel ! Office manager de métier, cette spécialiste des RH et du bien-être en entreprise est une passionnée de littérature en développement personnel. 

bliss you médecine douce

 

 

bliss you bien-être médecine douce

12 livres à lire cet été et à relier à nos vies

Quelques lectures de vacances

L’été est arrivé ! Le soleil, la plage, l’horizon, le vert, le calme, le farniente, l’exode et l’exotisme, le repos et la joie de vivre à son paroxysme… Les vacances sont belles et bien là. La valise est prête. La destination, lointaine. Inspiration. Respiration. Contemplation. Loin des actualités de ce monde… A l’heure de partir se ressourcer dans la nature, à la montage ou à la mer, sous le ciel bleu azur et devant un potentiel horizon infini du champ des possibles pour l’avenir, voici une petite sélection de livres à lire ou à relire et peut-être à relier à nos vies au retour du soi. Bon été, où que soyez et belles lectures, qui que vous croisiez…

  1. Le prophète de Khalil Gibran
  2. Les quatre accords toltèques de Don Miguel Ruiz
  3. Habiter poétiquement le monde de Frédéric Brun
  4. Les entreprises humanistes de Jacques Lecomte
  5. Amour poésie et sagesse d’Edgar Morin
  6. Le livre de sable de Jorde Luis Borges
  7. Eloge de la faiblesse d’Alexandre Jollien
  8. Où cours-tu ? Ne sais-tu pas que le ciel est en toi ? de Christiane Singer
  9. Trois amis en quête de sagesse de C. André, A. Jollien et M. Ricard
  10. Du je au nous de Thomas d’ Ansembourg
  11. Du bonheur, un voyage philosophique de Frédéric Lenoir
  12. Le sens de la vie du Dalaï Lama

Et vous, quels livres souhaiteriez-vous rajouter à cette liste ou recommander pour les vacances ? Sans oublier bien sûr l’atemporel Petit Prince (ou Petite Princesse) de Saint-Exupéry, à lire, à relire et à re-re-relire…

Vincent Avanzi est Poète d’entreprise @ La Plume Du Futur et chroniqueur poétique sur  Une Odyssée humaine. Diplômé de l’ESCP et ancien salarié de Microsoft, cet entrepreneur globe-trotter (Les 12 Travaux des Reculs) accompagne désormais les entreprises au travers de conférences poétiques sur l’art de trouver sa voie, l’éveil des richesses humaines et l’intelligence collective. Auteur des livres Sur la Route de SoiLa Poésie de la vie, Edendorado et Le Bien-Etre Plan des Entrepreneurs, il intervient également pour poétiser des événements et des organisations avec comme horizon la réinvention du monde de demain.

Sources : https://odysseehumaine.com/2016/07/17/lectures-estivales-12-livres-a-lire-relire-et-relier-a-nos-vies/

bliss you médecine douce

Escales estivales : Lisbonne, la fille du sud

« Lisbonne est un peu la cadette d’une grande famille.

Elle, et sa sœur Porto, ont été élues pour redresser la situation, ou du moins les apparences. Alors que le Portugal grouille de ses courageux travailleurs qui ramassent des montagnes de poires sous le soleil levant au rythme des chants du coq, Lisbonne est rescapée.

On lui a fait comprendre qu’elle allait faire l’honneur de la famille. Alors on créa des musées et on investit beaucoup pour éclore cette douce et lumineuse ville vivante d’histoires et d’événements. Les odeurs de beurre de pasteis de nata et les effluves vaporisant mes narines de Bacalhau com natas fondent dans l’ambiance festive de Lisboa la nuit, quand la chaleur a décidé de prendre congés pour de bon.

Mais parfois, dans cette allégresse du Sud européen, on perçoit ses petits airs de tristesse, cette mélancolie de la cadette qui en a peut-être assez de porter le poids de sa propre célébrité. Une brise de soupirs se glisse alors dans les chants frémissants de Fado.

Boa noite Lisboa. »

Laura Perez du blog www.lemondedeberlande.com

Laura Perez

La vie est une expérience, BLISS YOU.

unnamed (5)

bliss you médecine douce

Escales estivales : la leçon de guitare

 » Aujourd’hui, c’est une leçon d’arpège avec les failles de mon cœur, sur les tablatures de « Will you still love me tomorrow ».

Cordes sensibles, s’abstenir. Je le vois lui.

Je sens ses ongles qui s’enfonçaient jadis dans le creux de mon dos, et qui jouent désormais à faire des accords désaccordés entre mon chemin et le sien. Le son produit est une note bleue, alternative entre la plénitude des premières étreintes et la solitude d’un cœur élastique. C’est la note d’un amour éclair à sens unique….pourtant c’est con, j’avais vu le panneau avant d’emprunter la route.

La leçon de guitare s’achève cette nuit avec la voix de Norah Jones qui sublime une reprise de la version originale de Carole King.

Et si c’était cela la clé de l’amour : avoir un cœur assez élastique et flexible pour s’étirer dans les spirales des sentiments et revenir de leurs limbes, prêt pour un nouveau tour, gonflé à bloc d’espoir. »

Ecoutez la chanson ici : https://www.youtube.com/watch?v=CAPPiOR9_1M

Laura Perez du blog lemondedeberlande.com

11258105_897402920322300_3025510887575318980_n

La vie est une expérience, BLISS YOU.

Escales estivales : la mécanique du cœur

« Le cœur est une machine virtuelle, qui explose et implose aux rythmes de ses battements. Il est relié à une batterie + et -, les deux polarités ampèriennes qui délivrent l’énergie du monde. Avec elles-deux, le cœur fonctionne car l’équilibre est maintenu. Le positif sans le négatif n’est pas possible, et vice versa.

Connecté ainsi en permanence, le cœur bat, vrille, vibre, vacille, saute, s’emballer, court, s’effondre, se blesse, se morfond, boude, pleure, crie, s’isole, rebondit et tourne sur lui-même jusqu’à en avoir la nausée. Si l’on débranche ce puissant système par peur de souffrir, c’est le court-circuité assuré. L’équilibre est rompu et l’on se condamne avec une volonté d’acier gelé à s’effacer progressivement du tableau.

Avant, j’étais persuadée que la mécanique du cœur était comparable à un canal : on ouvre et on ferme les vannes à intervalles réguliers pour faire circuler les fluides et pour avoir bien sûr une totale maitrise, sinon « Risques d’inondations ».

En fait, aucun contrôle rationnel ne peut s’appliquer. Aucun. En réalité, le cœur est un circuit ouvert, branché sans relâche à l’Univers, la transmission joignant ce dernier au fin fond de notre âme, bien enfouie dans la complexité renversante de ce système.

Là où nous devons nous focaliser réside dans une seule partie : le filtre. Les mailles s’encrassent en raison de ces 7 milliards de kilowatts sur Terre qui y pénètrent n’importe où et n’importe quand, à chaque heure, chaque minute et chaque seconde.

En chacun de nous sommeille un petit mécanicien. Et comme tous bons mécaniciens qui se respectent, il faut régulièrement vérifier l’état du filtre à particules nuisibles et polluantes, le nettoyer des manipulations qui ont cru être assez fourbes pour passer entre ces microespaces, et enfin remettre à niveau les pressions artérielles pour que la mécanique soit comme neuve.

Ce filtre, si fragile, est le film protecteur indispensable entre le « Moi » et l' »Autre ».  Alors, pourquoi ne pas commencer dès aujourd’hui par faire un bon ménage de Printemps?  »

Laura Perez

11258105_897402920322300_3025510887575318980_n

La vie est une expérience, BLISS YOU.

Escales estivales : l’amitié authentique

« La douce symphonie nantaise vient se traduire dans mes oreilles en la douce mélodie de First Kit Aid « Stay Gold ». Le vent fouette mon capillaire et me caresse doucement l’épiderme, voulant m’apporter tout le réconfort du monde durant un court mais intense séjour.

La jauge de bonne humeur a une nouvelle fois explosé en mille éclats aux mille tempos de nos cœurs à l’union. Anaëlle et Marine sont de petits astres dans la nuit sombre, qui éclairent et guident mes doutes vers l’infini et l’au-delà, tout droit jusqu’au matin.

On pourrait littéralement crever de bonheur, s’étouffer dans nos rires, refaire le monde et créer un avenir meilleur pour celui-ci par nos histoires de 3 jeunes filles qui se veulent libres et vivantes.

On pourrait y instaurer une langue universelle bercée de #kikoo et de #paskikoo que tout le monde comprendrait et parlerait car c’est bel et bien la langue du cœur sincère.

La beauté réside ici et là, dans nos yeux débordant d’espoir et dans nos cœurs lourds de vécu et d’émotions mais assez légers pour décoller et briller comme de l’or sous le beau soleil d’Avril.

Nous sommes ces 3 personnages dans le film Le Monde de Charlie, dans cette voiture lors des virées nocturnes sur fond de David Bowie « We can be Heroes », et nous sommes invincibles à notre tour, nos esprits s’entrelaçant pour une effervescence de joie et de folie.

Rien n’a d’importance dans ces moments là : je suis moi, elles sont elles et la vie est belle.

Laura Perez du blog lemondedeberlande.com

11258105_897402920322300_3025510887575318980_n

La vie est une expérience, BLISS YOU.

bliss you médecine douce

Escales estivales : mon petit Bordeaux

« J’ai pris le temps. Je l’ai décortiqué pour savoir qu’est-ce qu’il cachait, qu’est-ce que je pouvais en faire, comment l’utiliser, le dépenser, le valoriser ou le gaspiller. J’ai pris le temps – d’une seconde – de jouir d’un époustouflant lever de soleil sur les quais de ma ville, Bordeaux, un beau matin de printemps. En Avril ne te découvre pas d’un fil. Mais c’est toute la beauté du monde que je (re)découvre, ouvrant juste ma petite fenêtre. Et je me balade alors dans ce Bordeaux que j’ai tant défendu, tant glorifié, tant aimé : l’une des plus belles villes au monde, remplie de soleil, de brume sucrée/salée respirant des airs d’océan, de forêt et de montagne, à la croisée de ces différences en parfait équilibre ici et maintenant.

Bordeaux est un amalgame des merveilles de la France : c’est à la fois une Bobo dégustant son grand cru 2009 et cette petite diplômée un peu pommée qui continue de se perdre dans ses rues, 23 ans après avoir vu le jour ici. Mais pourquoi pas, on les accepte comme elles sont.

Bordeaux me fait drôlement penser au monde des sorciers dans Harry Potter, se référant au célèbre chemin de traverse. Je l’ai compris en cherchant ce matin la rue Ste-Colombe et sa place Fernand Lafargue, toutes deux bien cachées. La ville, on la connait le long de ces trois axes de tram et le long de la fameuse rue Ste-Catherine. Mais si l’on fait le (petit) effort d’adopter un autre regard – celui d’une aventurière, d’une exploratrice, d’une rêveuse-, c’est à dire d’un regard qui pétille, on découvre ses petites ruelles de magasins et d’artisans, salons de thé et épiceries locales luttant contre l’impérialisme de la rue Ste-Catherine. Un monde plus vivant, qui anime la ville entre ombres et lumières. Méconnu mais indispensable.

Voilà comment j’ai pu voir ma ville natale ce matin, et je suis contente d’avoir pris ce temps. Bordeaux est un rêve, dont les couleurs et les vibrations qui en grouillent, éclorent à l’aube pour se dissiper peu à peu au rythme de la symphonie matinale des klaxons.

Bonjour mon petit Bordeaux. »

Laura Perez du blog lemondedeberlande.com

11258105_897402920322300_3025510887575318980_n

La vie est une expérience, BLISS YOU.

Escales estivales : Dublin, la ville qui respire

« Dublin se compare à la ville de Spectre dans le film Big Fish de Tim Burton: quand on pose les pieds ici, on sait tout au fond de nous-même qu’on est destiné à y être heureux tôt ou tard.

Et même qu’on ne voudra plus la quitter. C’est un univers coloré de fleurs Liberty et de pois, trempé dans un English breakfast chaud du matin et son délicieux muffin de l’après-midi.

La pluie parsemée de rayons de soleil effectue sa plus belle performance en valse en 3 tempos avec le vent de la côte, sur un air folk de « Blowin’ in the wind » : souffle – souffle – respire / souffle – souffle – respire / souffle – souffle – respire.

Tous en chœur!  »

Laura Perez du blog le monde de berlande

11258105_897402920322300_3025510887575318980_n

La vie est une expérience, BLISS YOU.

bliss you médecine douce

Summer Reading Cure 📚 …!

La sélection lecture de l’été ! Merci Catherine du blog L’essen-Ciel !

Le moment des vacances arrive et la fabrique à petits bonheurs estivaux  se met en place.  J’ai peut-être ce qu’il vous faut pour vous y aider…! Mais connaissez vous ceci?

Reading cure :-()

Reading cure :-()

Thérapie naît en 1916 dans un hôpital de l’ Alabama , des médecins décident d’aider et de soigner les troubles psychologiques des militaires de la Grande guerre.
Connue davantage en Angleterre et aux USA.
Cette thérapie a pour support un objet doux qui va vous emmener au fil de son encre vers des mondes inexplorés de votre cerveau. Mot découlant d’une contraction naît du grec biblio-livre- et therapeuien-soigner-.
Avez vous trouvez ?
C’est… la bibliothérapie

Mon coup de cœur est Régine Detambel , bibliothérapeute(http://www.detambel.com) .

Elle nous en parle dans le magazine ( clic👉)  « Esprit yoga »  de novembre- décembre 2014 ou sur le site de Télérama (👈clic) mais aussi durant un entretien à Myboox

Voir l’original 389 mots de plus

bliss you médecine douce

Revue de Presse BLISS YOU

La revue de presse BLISS YOU, 3 livres, 3 façons de voir le bonheur à travers la variété française, la psycho et la philo accessible.

La playlist des philosophes – Marie Chaillan, Le passeur édition, 288pages, 19,50€

Le commander sur Amazon : http://buff.ly/1DYFgPm

81aPg6NEKPL

Résumé : S’initier à la philosophie de Platon en écoutant Starmania ou à celle de Heidegger avec Alain Souchon ? Jean-Jacques Goldman, Maître Gims et Zazie en maîtres de philosophie ? Est-ce si surprenant ? Les paroles de leurs chansons ne diffusent-elles pas, en nous, une philosophie implicite qui en fait d’excellents médiateurs vers les plus grands textes classiques ?
Tel est le pari de cet essai stimulant : débusquer la philosophie à l’oeuvre dans la chanson et la pop internationale pour montrer qu’allumer sa radio peut parfois se révéler aussi instructif qu’ouvrir un livre de philosophie.
Marianne Chaillan imagine que les grands philosophes ont connu l’ère des MP3 et des iPod et qu’ils ont composé la playlist de leurs titres préférés. De la playlist de Nietzsche à la bibliothèque de Stromae, elle invite le lecteur à aborder, sans crainte et écouteurs sur les oreilles, les questions du bonheur, de la foi, de la morale.

Ancienne élève du lycée Louis-le-Grand, Marianne Chaillan enseigne la philosophie au lycée Saint-Joseph de la Madeleine, à Marseille. Elle est également chargée de cours en éthique appliquée au département de philosophie d’Aix-Marseille Université. En 2013, elle a publié Harry Potter à l’école de la philosophie (Ellipses).

L’avis BLISS YOU : La musique de variété recèlerait un sens philosophique. Reprenant à son compte Nietzsche, « sans la musique, la vie serait une erreur » Marianne Chaillan, prof de philo, montre que JJ Goldman réussit là où parfois Hegel échoue. Car les paroles des chansons, facilement mémorisables et s’adressant à tous, contiennent une philosophie implicite à partir de laquelle il est possible de s’orienter vers les grands textes. Elle propose de nous initier à la philosophie de Platon en écoutant Balavoine, de nous sensibiiser à Nietzsche avec Starmania, ou encore de mieux comprendre Freud grâce à Rihanna.

Disparaitre de soi, une tentation contemporaine de David le Breton, Métailié, 208 pages, 17€

Le commander sur Amazon : http://buff.ly/1EFIkuP

 31TFamVZBlL

Résumé : Il arrive que l’on ne souhaite plus communiquer, ni se projeter dans le temps, ni même participer au présent ; que l’on soit sans projet, sans désir, et que l’on préfère voir le monde d’une autre rive : c’est la blancheur. La blancheur touche hommes ou femmes ordinaires arrivant au bout de leurs ressources pour continuer à assumer leur personnage. C’est cet état particulier hors des mouvements du lien social où l’on disparaît un temps et dont, paradoxalement, on a besoin pour continuer à vivre.
David Le Breton signe là un livre capital pour essayer de comprendre pourquoi tant de gens aujourd’hui se laissent couler, sont pris d’une « passion d’absence » face à notre univers à la recherche de la maîtrise de tout et marqué par une quête effrénée de sensations et d’apparence. Voilà qu’après les signes d’identité, c’est cette volonté d’effacement face à l’obligation de s’individualiser, c’est la recherche d’un degré a minima de la conscience, un « laisser-tomber » pour échapper à ce qui est devenu trop encombrant, qui montent. La nouveauté est que cet état gagne de plus en plus de gens et qu’il est de plus en plus durable. David Le Breton, avec cet ouvrage en forme de manifeste, fait un constat effrayant et salutaire de notre engourdissement généralisé. Nous sommes tous concernés par ce risque d’une vie impersonnelle.

David Le Breton est professeur de sociologie à l’Université de Strasbourg, membre de l’Institut universitaire de France et de l’Institut des études avancées de l’Université de Strasbourg (USIAS). Il est l’auteur, entre autres, de : L’Adieu au corps, Anthropologie de la douleur, Marcher, La Saveur du monde, Éclats de voix et Mort sur la route (roman noir).

L’avis BLISS YOU : L’envie de disparaître est un désir humain. Plus nous savons vivre, plus nous redoutons de le faire. L’histoire n’est pas nouvelle : la fuite, l’échappée dans la folie ou le mutisme ont encouragé l’humanité depuis ses origines. La  nouveauté, nous dit le sociologue David Le Breton dans ce remarquable essai, c’est que notre société contemporaine exige de nous  une « sur-existence », une affirmation permanente de soi à travers l’invention de nos vies : exposition sur les réseaux sociaux, réussite…nous voilà confrontés à nos manques : sommes-nous à la hauteur de cette tâche immense ?certains y parviennent, d’autres trébuchent. La fatigue d’être soi, qui provoque cette tentation contemporaine, se répand dans toutes les couches de la société, à tous les âges et sous toutes les formes, qu’il s’agît d’anorexie (maigrir jusqu’à disparaître), des jeux d’asphyxie, du burn-out, des drogues, des disparitions  inexpliquées…le sociologue décrit ces évanouissements, qui ont pour point commun l’effacement de la sensation, le souhait ultime de se « déprendre de soi ». pour nous éprendre à nouveau de notre vie, suggère-t-il, soyons attentifs, pour nous et pour nos enfants, à nous ménager des « arrière-boutiques » telles que la lecture, les voyages, la musique, qui nous sortent de nous-mêmes.

Comment la philosophie peut nous sauver, de Fabrice Midal, Flammarion 298 pages, 19€

Le commander sur Amazon : http://buff.ly/1EFIsKF

61Fbc6YKC0L

Résumé : La philosophie n’est pas une discipline abstraite et intellectuelle, réservée aux seuls spécialistes. Bien au contraire, depuis Socrate, elle vise à éclairer notre existence de manière aussi indispensable que salutaire, en s’adressant à chacun de nous, tels que nous sommes, avec nos engagements et nos aveuglements, nos désirs et nos peurs. Retrouver la dimension méditative de la philosophie, allier l’art de l’attention à l’art du questionnement, voilà le chemin qu’ouvre ce livre unique et précieux. Les grandes questions de la philosophie ne sont plus alors des haltes imposées sur l’autoroute de la culture générale, mais des expériences fondatrices, personnelles et universelles à la fois.

Philosophe et auteur de nombreux ouvrages, Fabrice Midal enseigne la méditation laïque depuis une quinzaine d’années. Il a fondé l’Ecole occidentale de la méditation.

L’avis BLISS YOU : La méditation n’est pas qu’une discipline orientale. Elle nous permet de retrouver quelque chose de la philosophie qui nous est resté inaperçu. Il existe bien une dimension méditative (du latin « mederi », prendre soin) de la philosophie. La restaurer est tout l’enjeu de ce livre, avec 22 propositions et de nombreux exercices qui permettent de mieux comprendre comment Socrate ou Montaigne peuvent être de véritables maitres zen.

La philosophie nous sauve : elle nous rend libres à un moment où notre liberté est menacée de toute part, et elle nous montre comment retrouver confiance dans notre existence. C’est un travail patient de libération, que je crois juste de qualifier de « méditatif »et, en cela véritablement révolutionnaire.

La vie est une expérience, BLISS YOU.